Une présentatrice télé passe à l’histoire avec son tatouage au visage | 24 heures
/misc

Une présentatrice télé passe à l’histoire avec son tatouage au visage

Oriini Kaipara est devenue la première personne (à ce qu'on sache, du moins) à présenter un bulletin d’information à heure de grande écoute avec un tatouage maori au visage.

• À lire aussi: Tu exhibes tes tatouages, mais sais-tu vraiment comment ça fonctionne?

• À lire aussi: L’homme qui a le plus de perçages au pénis explique que ceux-ci n’affectent pas sa vie sexuelle

La journaliste de 37 ans a livré les nouvelles de 18h de la chaîne Newshub, en Nouvelle-Zélande, en remplacement des animateurs habituels. 

Le tatouage sur le menton de la journaliste est appelé «moko kauae». Il est traditionnellement porté par les femmes maories. 

«C’est un rêve, pour moi, de lire les nouvelles à heure de grande écoute avec mon tatouage. Ça représente beaucoup pour moi et ma culture. J’ai appris grâce à un test d’ADN que j’étais 100% d’origine maorie. C’est là que j’ai décidé de me faire tatouer», explique-t-elle. 

«Je suis fière d’être la première femme avec un tatouage au visage à lire le bulletin. J’apprécie l’opportunité et mon équipe, qui m'a soutenue. Je ne sens aucune pression et ça me permet de bien faire mon travail.»

Oriini Kaipara espère désormais devenir présentatrice permanente au bulletin de 18h. Elle tient actuellement les rênes de celui de 16h30. 

«Il me reste encore du chemin à faire, mais c’est un pas dans la bonne direction», dit-elle. 

À voir aussi dans le Sac de chips:     

s

s

s

Sur le même sujet