Un Montréalais asiatique se fait accuser d’avoir causé la pandémie | 24 heures
/bref

Un Montréalais asiatique se fait accuser d’avoir causé la pandémie

Image principale de l'article Un Montréalais asiatique insulté dans une épicerie
Capture d'écran tirée de Facebook

Un Montréalais asiatique qui faisait son épicerie chez IGA mercredi s’est fait insulter par une autres cliente qui lui a dit que la pandémie s'est produite «à cause de vous, les Chinois».

• À lire aussi: [VIDÉO] Une agression raciste sur une personne asiatique dans le métro de Montréal choque

• À lire aussi: Racisme au hockey: des Haïtiens québécois brisent les stéréotypes

Le résident de L'Île-des-Sœurs, Ken Mak, qui a déménagé au Canada il y a 20 ans, s’est d'abord fait apostropher par la dame qui lui a demandé s'il était Chinois. Il a répondu par l’affirmative et s’est fait poser des questions sur la pandémie.

Au début, M. Mak pensait qu'elle voulait juste des informations, mais ensuite elle est devenue plus agressive, a rapporté CTV News. Elle aurait enlevé son masque et se serait rapprochée accusant les Chinois pour cette pandémie qui dure depuis 21 mois.

L'homme a alors sorti son téléphone intelligent pour la filmer. 

Peu de temps après l'interaction, la femme a semblé être escortée hors du magasin. La police de Montréal est intervenue sur les lieux.

• À lire aussi: Ce tiktokeur montréalais rit des préjugés sur les Asiatiques

«Nous sommes incroyablement découragés et bouleversés par le comportement irrespectueux de la cliente», ont écrit à CTV les responsables de la succursale IGA Louise Ménard, où l'incident a eu lieu.

La mairesse Plante réagit 

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a condamné cette attaque verbale. «Je dénonce les propos racistes de cette dame, qui sont choquants et inacceptables. Le racisme anti-asiatique n’a pas sa place à Montréal, et ce type d’agression ne doit jamais être toléré», a-t-elle écrit sur Twitter, mercredi.

Le membre du conseil d'administration de la Coalition nationale contre le racisme anti-asiatique, Winston Chan, croit que le premier ministre François Legault doit saisir cette occasion de dire aux Québécois que les Asiatiques «ne sont pas à blâmer» pour la pandémie.

Autre événement viral 

Cet incident n'est pas sans rappeler l'attaque survenue en mars, dans le métro de Montréal, contre une femme d'origine asiatique. 

M. Chan l'avait d'ailleurs dénoncée.

 Dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, on pouvait voir un homme se cachant le visage tenir un discours haineux à l’endroit des Asiatiques. Il avait même tenté de prendre le téléphone de la dame et il avait mimé de lui tirer dessus. 

• À lire aussi: Voici pourquoi les fans de K-pop sont aussi passionnés

«T’es une cr** d’Asiatique, hein? Savez-vous qu’il y a une guerre contre les e*** d’Asiatiques ? La Chine pis le Japon, c’est fini. On va se battre contre vous autres les c**** de Chinois. F*ck chinese democracy et f*ck le Japon aussi, a-t-il déclaré, avant de faire un salut hitlérien. F*ck you!»

Avec le Sac de chips

Une vidéo qui pourrait vous intéresser:  

s

Sur le même sujet