Invité à un télé-journal, Stromae se met à chanter sa nouvelle chanson qui évoque ses pensées suicidaires | 24 heures
/misc

Invité à un télé-journal, Stromae se met à chanter sa nouvelle chanson qui évoque ses pensées suicidaires

Le chanteur belge Stromae était l’invité du journal télévisé de TF1 dimanche soir et il en a profité pour dévoiler un deuxième morceau de son prochain album.

Stromae est de retour et ce dernier s’est confié concernant sa longue absence sur le plateau du JT de TF1 dimanche soir.

• À lire aussi: Stromae est de retour avec une nouvelle chanson après une (trop) longue absence

Après le succès de son deuxième album Racine carrée en 2013, le chanteur belge n’avait proposé aucun nouveau titre, seulement quelques collaborations dont une avec Coldplay sur le morceau Arabesque.

L’interprète du titre Alors on danse est revenu sur le devant de la scène en fin d’année dernière avec son titre Santé et son troisième album Multitude est prévu pour le mois de mars prochain.

Concernant son absence, il a déclaré: «J'avais simplement besoin de vivre. J'ai eu la chance de me marier, j'ai eu la chance d'avoir un enfant, qui a maintenant trois ans. La vie de tournée c'est chouette, c'est un peu les colonies de vacances, mais on ne vit pas des choses normales.»

• À lire aussi: Stromae explique avec courage sa période trouble: «J’aurais pu faire une connerie»

Stromae a aussi profité de son passage sur TF1 pour dévoiler son deuxième titre L’Enfer, morceau qui évoque son mal-être et ses tendances suicidaires.

«Vous avez aussi, pendant ces temps, lutté contre un certain mal être. Vous en parlez d'ailleurs sans détour. Dans vos chansons, vous parlez aussi beaucoup de solitude. Est-ce que la musique vous a aidé à vous en libérer?», lui a demandé la présentatrice Anne-Claire Coudray.

Stromae a répondu en entonnant son plus récent morceau, d'une manière émouvante.

Le chanteur de 36 ans va également entamer une tournée qui le verra se produire entre autres au festival des Vieilles Charrues mais aussi dans tout l’Hexagone.

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s

Sur le même sujet