Le Dr Horacio Arruda remet sa démission | 24 heures
/bref

Le Dr Horacio Arruda remet sa démission

Image principale de l'article Le Dr Horacio Arruda remet sa démission
Photo d'archives Didier Debusschère

Le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, a remis sa démission lundi soir.

Dans une lettre adressée au premier ministre, le Dr Arruda explique qu’il préférait remettre sa démission, puisque ses avis controversés sur la gestion de la pandémie commençaient, selon lui, à nuire à la crédibilité du gouvernement.

• À lire aussi: Faut-il s’inquiéter du possible nouveau variant «Deltacron»?

• À lire aussi: Devriez-vous aller en chercher ou les laisser à d’autres?

«Les propos récents tenus sur la crédibilité de nos avis et sur notre rigueur scientifique causent sans doute une certaine érosion de l’adhésion de la pollution. Dans un tel contexte, j’estime approprié de vous offrir la possibilité de me remplacer avant l’échéance du terme de mon mandat, du moins à titre de DNSP», a écrit le médecin.

Figure emblématique de la gestion de la pandémie qui avait suscité l’engouement des Québécois aux premiers mois de la crise en 2020, la gestion de la pandémie par le Dr Arruda était de plus en plus critiquée et les appels à son remplacement se faisaient se plus en plus nombreux, notamment en raison de ses multiples volte-face.

En effet, le gouvernement et son directeur national de la santé publique avaient dû reculer à plusieurs reprises, notamment sur le port du masque, présenté comme inutile en début de pandémie. Plus récemment, l’annonce du retour au travail du personnel de la santé infecté, mais asymptomatique, avait pris tout le monde par surprise.

«Il importe de considérer chacune de ces recommandations dans le contexte des connaissances du moment et de l’époque», a plaidé le Dr Arruda dans sa lettre en assurant avoir fait «les meilleures [recommandations] possibles» avec les connaissances qu’il avait.