Après 20 ans de cavale, un mafioso est aperçu sur Google Street View puis arrêté | 24 heures
/misc

Après 20 ans de cavale, un mafioso est aperçu sur Google Street View puis arrêté

Image principale de l'article Un mafioso aperçu sur Google Street View et arrêté
Image Google Street View + Courtoisie

Un membre de la mafia italienne qui a passé les deux dernières décennies à fuir la police a été retrouvé dans une petite ville espagnole par le truchement de Google Maps.

Gioacchino Gammino, un criminel ayant été condamné pour homicide, figurait sur la liste des fugitifs italiens les plus recherchés, rapporte The Guardian.

• À lire aussi: Jason Derulo sacre une volée à deux gars qui l’ont appelé Usher

Il a été arrêté, le mois dernier, dans la petite ville de Galapagar, près de Madrid en Espagne, où, au fil du temps, il avait changé son nom en Manuel et était devenu propriétaire d’un magasin de fruits et légumes.

Il exerçait aussi le métier le chef cuisinier dans son restaurant La Cocina de Manu.

Gammino avait profité du tournage d’un film à la prison de Rebibbia, en 2002, pour s’échapper et disparaître dans la nature.

C’est toutefois son apparition inopinée dans le champ des caméras de la voiture de Google Street View qui a causé sa perte.

• À lire aussi: On vous présente les 11 criminels les plus coucous du Québec de 2021

Il n’est pas clair comment les autorités policières sont parvenues à faire le lien entre Gammino et la photo de deux hommes discutant à l’extérieur de la boutique El Huerto de Manu visible sur Google Street View, mais le procureur Francesco Lo Voi a affirmé: «Ce n’est pas comme si nous passions des jours à nous balader sur Google Maps», validant la théorie selon laquelle un informateur avait dirigé la police sur la piste du criminel italien.

Image Google Street View


Lors de son arrestation, Gammino aurait lancé aux agents venus l’arrêter: «Comment m’avez-vous trouvé? Je n’ai même pas parlé à ma propre famille depuis 10 ans!»

Celui qui s’était recyclé dans le domaine de l’alimentation avait toutefois pêché par excès de confiance, apparaissant même sur la page Facebook de son restaurant.

• À lire aussi: Il meurt en tentant de sauter le tourniquet du métro pour sauver 3$

La cicatrice sur le côté gauche de son menton a donc pu servir à corroborer les dires de l’informateur mystérieux.

Originellement arrêté et condamné en 1998, Gammino était de plus recherché pour plusieurs autres meurtres et crimes en lien avec la mafia.

Il purgeait une peine de prison à vie lorsqu’il a pris la poudre d’escampette en 2002.

Un mandat de recherche à l’échelle européenne avait alors été émis contre lui.

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s



Sur le même sujet