Ben Affleck: le tournage de Justice League était «atroce» et la «pire des expériences» | 24 heures
/pss

Ben Affleck: le tournage de Justice League était «atroce» et la «pire des expériences»

Ben Affleck
Photo AFP

Ben Affleck

Ben Affleck ne l’a pas eu facile au cours des dernières années, tant dans sa vie privée que sur le plan professionnel. Et ce serait durant le tournage de Justice League, dans lequel il incarnait Batman, que l’acteur aurait vécu certains de ses moments les plus sombres.

• À lire aussi: Batman: on sait maintenant pourquoi Ben Affleck a abandonné le rôle

• À lire aussi: The Batman: un aperçu détaillé du Riddler et du Pingouin dans de nouvelles photos

Dans une longue entrevue avec le Los Angeles Times, Affleck est revenu sur le contexte difficile de la production du long-métrage, qui l’aurait poussé vers un point de non-retour.

«C’est vraiment Justice League qui a été le moment le plus bas pour moi. Ce fut une mauvaise expérience en raison d’un ensemble de choses: ma propre vie, mon divorce, les emplois du temps concurrents, puis la tragédie du [réalisateur] Zack [Snyder] et la reprise de [certaines] scènes», a énuméré l’Américain de 49 ans.

Ben Affleck a ensuite précisé au quotidien que le tournage du film de Snyder, repris par Joss Whedon après le départ du réalisateur, avait été la «pire des expériences» pour toutes ces raisons.

«C’était atroce. C’était tout ce que je n’aimais pas à propos de cela. C’est devenu le moment où je me suis dit: "Je ne peux plus faire ça". Ce n’était même pas parce que Justice League était si mauvais, parce que ça aurait pu être n’importe quoi d’autre».

Peu de temps après, Ben Affleck, qui devait réaliser et jouer dans The Batman, avait choisi de laisser tomber la réalisation du film, avant d’annoncer qu’il abandonnerait aussi éventuellement le rôle du justicier masqué.

«J’ai pensé [au fait de réaliser The Batman] et je me suis dit: "Je ne vais pas être heureux de faire cela. La personne qui le fait devrait adorer ça". Tu es censé toujours vouloir ces choses et j’aurais probablement adoré le faire à 32 ans ou quelque chose du genre. Mais ça en est venu à un point où j’ai commencé à réaliser que ça n’en valait pas le coup», a-t-il confié.

Justice League, dont une version revue par Snyder a vu le jour en mars 2021, ne sera toutefois pas la dernière fois que Ben Affleck revêtira la cape de Batman. Celui-ci incarnera ainsi Bruce Wayne et son alter ego à nouveau dans The Flash avant, de toute évidence, d’abandonner le rôle pour de bon.

Mais disons qu’avec le retour récent de Michael Keaton dans la peau du héros de Gotham... il ne faut visiblement jamais dire jamais.


s

s

s

Sur le même sujet