Cassandra Bouchard partage le témoignage percutant d’une Québécoise sur la cancer de la peau | 24 heures
/misc

Cassandra Bouchard partage le témoignage percutant d’une Québécoise sur la cancer de la peau

L’influenceuse Cassandra Bouchard a décidé d’offrir sa tribune chaque jeudi à un.e abonné.e avec une histoire à raconter. Pour la première mouture de cette initiative, elle nous présente une jeune femme qui a combattu un cancer de la peau. 

Audrey Mary est une chanteuse et hôtesse de l’air qui a reçu un diagnostic de cancer de la peau après avoir remarqué une toute petite gale sur son nez.

Le carrousel de photos troublantes (à regarder avec précaution, les photos sont très graphiques) est accompagné d’un texte touchant.

Celui-ci sensibilise aux dangers du cancer de la peau, qui peut toucher n’importe qui et à n’importe quel âge.

Le témoignage débute comme suit : «Tout a commencé avec une petite gale sur mon nez.

J’ai été référé à une dermatologue. Elle m’a fait une biopsie sachant que c’était probablement un cancer. Je suis sortie du rendez-vous remplie de tristesse et de peur. Après 2 mois d’attente stressante on m’a confirmé que c’était bien un cancer de la peau.»

Audrey explique ensuite qu’elle a dû subir une chirurgie pour retirer le cancer, puis une seconde pour reconstruire son nez.

«Vient le grand jour.

Je suis stressée et une fois de plus dans le doute. J’attends un bon moment et c’est vraiment juste avant d’entrer dans la salle d’opération qu’il m’annonce qu’il n’aura pas le choix de me faire le lambeau frontal. Je suis à terre et épuisée. Je m’effondre en larmes avant d’entrer dans la salle.

C’est douloureux, mais j’y vais un jour à la fois. J’essaie de m’accrocher au positif et au fait que c’est temporaire.»

Après un mois, les médecins ont pu lui retirer le lambeau frontal et elle est aujourd’hui en mode guérison. 

Audrey a conclu son témoignage avec un message important :

«Je vous écris tout ça, oui pour vous compter mon expérience, mais pour une raison en particulier. Vous faire prendre conscience que ça existe le cancer de la peau et que ce n’est pas toujours évident de le retirer. Je trouve mes photos nécessaires pour avoir un plus gros impact. Une image vaut mille mots. C’est important de protéger sa peau et de bien s’éduquer sur la manière de le faire».

Selon le Gouvernement du Canada, le cancer de la peau est en hausse. En 2016, environ 6 800 Canadiens ont reçu un diagnostic de mélanome malin et 1 200 en sont morts.

Heureusement, on peut le prévenir en se protégeant du soleil en portant une crème solaire avec un FPS élevé et en évitant les appareils de bronzage.

Faites attention à vous!

Ces vidéos pourraient vous intéresser :   

s

s

Sur le même sujet