Vague d’hommages sur les réseaux sociaux à la suite de la mort de Karim Ouellet | 24 heures
/bref

Vague d’hommages sur les réseaux sociaux à la suite de la mort de Karim Ouellet

Image principale de l'article Une vague d’hommages sur les réseaux sociaux
Photo d'archives Agence QMI, Toma Iczkovits

Tristesse et incompréhension sur les réseaux sociaux à la suite de l’annonce de la mort de l’auteur-compositeur-interprète Karim Ouellet, à l'âge de 37 ans. Le monde artistique et la classe politique ont rendu hommage à l'artiste parti trop vite.

• À lire aussi: Le chanteur Karim Ouellet est mort

«L’homme est un loup pour l’homme. Repose en paix Karim, ton départ fait vraiment très, très mal. Ton sourire était tellement unique», a écrit Ariane Moffatt. 

«Je suis sans mots. J’ai pensé à toi hier, justement. On est arrivés dans ce métier en même temps. Deux planètes, mais un grand respect mutuel. Au revoir, l’ami. Mes sincères condoléances à la famille», a publié sur Instagram le chanteur Patrice Michaud.

Bien qu'on ne connaît pas les causes du décès, Alice Paquet, l'ex-amoureuse de l'artiste, souligne dans une touchante publication ne pas être «fâchée» et que «tout était devenu trop lourd».

«Dévasté», l’artiste Jérôme Minière a publié sur son compte Instagram un vibrant hommage à son «chouette, drôle et sensible» ami «qui, mine de rien, a fait bouger des lignes et beaucoup modernisé la musique populaire québécoise».

«Merci pour tous les beaux moments en tournage au fil des années, autant en région que dans mes studios ou chez toi à Québec», écrit sur Twitter l’animateur Sébastien Diaz, décrivant l’artiste comme «un garçon d’une immense gentillesse, discret, très mystérieux, au talent immense».

L’humoriste Marie-Lyne Joncas a réagi sur sa page Facebook à la mort de son ami, à qui elle demande de composer des chansons «en haut, en attendant qu’on arrive».

La classe politique «sous le choc»      

Nos politiciens ont réagi au départ prématuré de l’artiste de 37 ans, dont le premier ministre, François Legault, et la vice-première ministre, Geneviève Guilbault.

La cheffe libérale, Dominique Anglade, s'est dite sous le choc, soulignant que les paroles de sa chanson L’amour allaient continuer «de résonner dans nos cœurs».

«Quel choc ce matin. Un des meilleurs auteurs-compositeurs-interprètes québécois de sa génération nous quitte ce matin. Quelle tristesse. Sa sensibilité et son style unique vont nous manquer. Quelle perte...», s'est désolé le député de Québec solidaire Sol Zanetti.

«Le départ soudain de Karim Ouellet est un choc immense. C’était un artiste doté d’un immense talent et d’une grande intelligence que j’aimais beaucoup. J’aurais tant souhaité découvrir ce qu’il avait encore à nous offrir. Mes sympathies à sa famille et à ses proches», a écrit la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Idem du côté du maire de Québec, Bruno Marchand, qui souhaite «un bon voyage» à l'artiste d'origine sénégalaise.

Voici d'autres hommages rendus à l'artiste sur les réseaux sociaux      

Retour sur l’artiste  

Karim Ouellet est né à Dakar, au Sénégal. Le 8 décembre dernier, l’artiste québécois célébrait son 37e anniversaire. Il est le frère aîné de la rappeuse québécoise Sarahmée.

s

Dès 2007, il a multiplié les collaborations avec différents artistes originaires de Québec, dont Webster et CEA. Toutefois, c’est sa participation au Festival international de la chanson de Granby, en 2009, qui a su le faire connaître auprès du grand public. 

L’artiste de Québec a sorti un premier album solo en 2011 (Plume), son deuxième opus (Fox) est paru en 2012. En 2016, il a fait paraître Trente

Rappelons que le corps de l’artiste de 37 ans a été retrouvé dans sa résidence de Québec, selon les premières informations de Radio-Canada. La cause de son décès demeure pour l’instant inconnue.

Sacré Meilleur album francophone aux prix Juno en 2014, Fox a aussi récolté bon nombre de nominations au Gala de l’ADISQ de 2013, en plus de faire chanter le Québec avec son succès L’amour.