Près de 20% moins de restaurants au Québec qu’avant la pandémie | 24 heures
/bref

Près de 20% moins de restaurants au Québec qu’avant la pandémie

Image principale de l'article Près de 20% moins de restaurants au Québec
PHOTO COURTOISIE

Pas facile d’être un restaurateur depuis le début de la pandémie: le Québec compte près de 20% moins de restos qu'avant la pandémie, selon l’Association Restauration Québec (ARQ).

• À lire aussi: Poutine Week 2022: voici les 171 restaurants participants au Québec

• À lire aussi: Un an de COVID-19: les restaurants, bars et cafés qui ont ouvert à Montréal depuis le début de la pandémie

Entre février 2020 et janvier 2022, le nombre de permis délivrés par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ), qui sont essentiels pour tenir un restaurant dans la province, a baissé de 17%.

Le nombre de restaurants qui ont définitivement fermé leurs portes à cause de la pandémie est donc encore plus important, puisque des restaurants ont aussi ouvert leurs portes pendant cette période, ce qui fait que de nouveaux permis ont été délivrés. 

Avant le début de la crise sanitaire, le nombre de permis émis par le ministère haussait en moyenne de 2% à 3% par année, affirme Martin Vézina, vice-président aux affaires publiques de l’ARQ. 

Un serveur du restaurant l’Entrecôte Saint-Jean prépare des tables pour l’ouverture du restaurant, le dimanche 30 mai 2021.

DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

Un serveur du restaurant l’Entrecôte Saint-Jean prépare des tables pour l’ouverture du restaurant, le dimanche 30 mai 2021.

Sans surprise, les restaurants avec une salle à manger et les traiteurs sont ceux qui ont le plus souffert, alors que les établissements de restauration rapide s'en sont mieux sortis (une baisse d'environ 13% du nombre de permis).  

Il faudra d'ailleurs attendre quelques mois pour mesurer l'impact complet de la pandémie sur les fermetures de restaurants, lorsque les mesures d'aide des gouvernements auront pris fin. 

12 000 restaurants en moins au Canada  

À l'échelle du pays, il y aurait environ 12 000 restaurants de moins qu'au début de la pandémie, selon les chiffres publiés par Restaurants Canada, en octobre 2021.

Malgré la réouverture des salles à manger, les fermetures pourraient d'ailleurs continuer de se multiplier au cours des prochains mois, craint Olivier Bourbeau, vice-président pou le Québec de Restaurants Canada. 

La pénurie de main-d'oeuvre et la hausse des prix des aliments compliquent effectivement la vie des restaurateurs qui sont déjà fragilisés par la pandémie, explique-t-il. 

Ce qui est maintenant permis pour les restaurants:    

  • Depuis lundi, les salles à manger des restaurants peuvent accueillir des clients à 50% de leur capacité.         
  • Un maximum de quatre personnes ou les occupants de deux résidences peuvent s'asseoir à la même table.                  

À VOIR

La pénurie de main-d'oeuvre dans les restaurants expliquée          

s

Sur le même sujet