10 Québécoises inspirantes qui brillent dans le monde du sport | 24 heures
/bref

10 Québécoises inspirantes qui brillent dans le monde du sport

Laurie Blouin
Photo Roby St-Gelais

Laurie Blouin

Aujourd'hui, c'est la Journée nationale des filles et des femmes dans les sports. Même s'il semble que cette journée ne soit célébrée qu'aux États-Unis, on s'est dit que c'était une bonne occasion de souligner le talent et le travail de Québécoises qui excellent dans le monde du sport... surtout à quelques jours du début officiel des Jeux olympiques de Pékin.

Voici donc 10 modèles féminins qui brillent dans le monde masculin du sport.

• À lire aussi: 2 ans sans compétition: de jeunes sportifs nous font part de leurs états d’âme

• À lire aussi: 5 choses à savoir sur la nouvelle adjointe du DG des Canucks, Émilie Castonguay

1. Chantal Machabée  

Chantal Machabée s’apprête à relever un immense défi avec le Canadien.

Photo d'archives Martin Chevalier

Chantal Machabée s’apprête à relever un immense défi avec le Canadien.

La journaliste Chantal Machabée vient d'être nommée par le Canadien de Montréal au poste de vice-présidente des communications. Celle qui a passé plus d’une trentaine d’années à RDS et qui a couvert les activités de l’équipe travaillera sous les ordres de France Margaret Bélanger, présidente, sports et divertissement du Groupe CH.

2. Catherine Raîche  

Photo d'archives, Agence QMI

En mai dernier, la Québécoise Catherine Raîche a obtenu une promotion chez les Eagles de Philadelphie. Elle a été nommée officiellement vice-présidente des opérations football. Elle est ainsi devenue la première femme à occuper un poste aussi élevé dans la Ligue nationale de football (NFL). 

3. Émilie Castonguay  

Émilie Castonguay nommée directrice générale adjointe de l’équipe de hockey des Canucks de Vancouver, dans la LNH, le lundi 24 janvier 2022. COURTOISIE

Photo courtoisie

Émilie Castonguay nommée directrice générale adjointe de l’équipe de hockey des Canucks de Vancouver, dans la LNH, le lundi 24 janvier 2022. COURTOISIE

Émilie Castonguay a été nommée adjointe du directeur général intérimaire des Canucks de Vancouver. La Québécoise est ainsi devenue la deuxième femme de l'histoire à occuper un tel poste dans la LNH (et la première chez les Canucks).

4. Maude Charron  

Maude Charron

Photo AFP

Maude Charron

Maude Charron a été la première Québécoise à obtenir une médaille d’or aux Jeux olympiques de Tokyo, l'été dernier. L'exploit de l’haltérophile originaire de Rimouski est d’autant plus impressionnant qu'elle a dû s’entraîner dans le garage de ses parents pendant la pandémie. Comme quoi tout est possible!

5. Leylah Annie Fernandez  

En septembre 2021, le Québec n'avait d'yeux que pour la Lavalloise Leylah Annie Fernandez. La joueuse de tennis âgée de 19 ans a atteint la finale des Internationaux des États-Unis après avoir éliminé certaines des meilleures raquettes du monde. 

6. Marie-Philip Poulin  

Marie-Philip Poulin

Marie-Philip Poulin

Marie-Philip Poulin n’a plus besoin de présentation. Lors de la dernière finale des Championnats du monde de hockey féminin, elle a marqué deux buts, permettant à son équipe de remporter l'or. Elle et le patineur Charles Hamelin seront les porte-drapeau de la délégation canadienne à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pékin, qui se tiendra vendredi. 

• À lire aussi: Les athlètes aussi doivent s’entraîner dans leur chambre

7. Élizabeth Mantha  

L’arbitre Elizabeth Mantha à la première période du match de hockey de l’AHL entre les Americans de Rochester et le Rocket de Laval, le vendredi 29 octobre 2021.
MARTIN CHEVALIER / LE JOURNAL DE MONTRÉAL

Martin Chevalier / JdeM

L’arbitre Elizabeth Mantha à la première période du match de hockey de l’AHL entre les Americans de Rochester et le Rocket de Laval, le vendredi 29 octobre 2021. MARTIN CHEVALIER / LE JOURNAL DE MONTRÉAL

Elizabeth Mantha a réalisé le plus long coup de patin de sa carrière, fin octobre, en sautant sur la glace de la Place Bell pour arbitrer un premier match de la Ligue américaine. À 31 ans, elle a défoncé les portes d’un univers qui était jusqu’à présent réservé aux hommes.

8. Marie-Millie Dessureault et Josyanne Cossette  

Le 31 mars 2021, lors d’un match opposant les Huskies de Rouyn-Noranda aux Foreurs de Val-D’Or, Marie-Millie Dessureault et Josyane Cossette ont formé le premier duo entièrement féminin à l’analyse et à la description d’un match de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

9. Kim St-Pierre  

Kim St-Pierre

Photo AFP

Kim St-Pierre

En novembre, la Québécoise Kim St-Pierre est devenue la première gardienne à être intronisée au Temple de la renommée du hockey, à Toronto. Ses trois médailles d’or olympiques, à Salt Lake City (2002), à Turin (2006) et à Vancouver (2010), lui ont ouvert les portes du Panthéon.

10. Laurie Blouin  

En mars, la planchiste québécoise Laurie Blouin a remporté la médaille d’or à l’épreuve de Big Air des Championnats du monde d’Aspen, au Colorado. Il s’agissait d’un deuxième titre mondial pour la Québécoise, qui avait été couronnée en slopestyle, en 2017.

– Avec l'Agence QMI

À VOIR

s

Sur le même sujet