Meta poursuit ses efforts de marketing pour changer son image | 24 heures
/pss

Meta poursuit ses efforts de marketing pour changer son image

Image principale de l'article Meta poursuit ses efforts de marketing
AFP

Rapidité, vision sur le long terme et respect doivent guider les employés de Meta ou «metamates» (les «copains de Meta»), a indiqué mardi Mark Zuckerberg, le fondateur et patron du géant des réseaux sociaux, dont la réputation a été ternie par de nombreux scandales. 

• À lire aussi: Facebook a breveté un globe oculaire mécanique

• À lire aussi: Pour la première fois en 18 ans, Facebook voit le nombre de ses abonnés diminuer

Sur son profil Facebook, il a listé des nouvelles valeurs censées incarner la transformation lancée avec le nouveau nom adopté à l’automne, Meta.

«Nous avons rédigé les valeurs de l’entreprise en 2007. Elles se sont révélées très durables, mais beaucoup de choses ont changé», a-t-il souligné. «Nous avons maintenant une communauté globale et un impact très étendu. Et nous sommes maintenant une société du métavers, nous construisons le futur des connexions sociales».

Le métavers désigne un potentiel futur d’internet, une sorte d’univers parallèle accessible notamment via des équipements de réalités augmentée et virtuelle.

Le dirigeant avait annoncé ce changement alors que Facebook traversait l’une des pires crises de son histoire, quand une lanceuse d’alerte a accusé son ex-entreprise de «faire passer les profits avant la sécurité» de ses utilisateurs.

AFP

Après divers scandales liés au non-respect de la confidentialité des données, et alors que les autorités enquêtent sur de possibles infractions au droit de la concurrence, ce nouveau nom a été interprété comme une tentative de faire diversion vis-à-vis des problèmes de Facebook et Instagram.

«Agir vite», «Se concentrer sur l’impact sur le long-terme», «Construire des choses géniales», «Vivre dans le futur», «Être direct et respecter ses collègues» sont désormais les principes des «metamates», au lieu de «Soyez audacieux» et «Concentrez-vous sur l’impact».

Jusqu’à présent, le groupe américain s’était attiré les foudres de nombreux élus, associations et autorités, tout en réalisant des performances économiques qui ravissaient Wall Street. Mais il a récemment déçu les investisseurs avec un bénéfice net en baisse au quatrième trimestre 2021 et un nombre d’utilisateurs qui stagne.

En réaction, Mark Zuckerberg a souligné que la construction du métavers, coûteuse, allait prendre du temps. «Bien que la direction soit claire, notre chemin n’est pas encore parfaitement défini», avait-il déclaré aux analystes lors d’une conférence téléphonique le 2 février.

Meta a en outre annoncé mardi que le «news feed» de Facebook («fil d’actualités») devenait le «feed».

La plateforme, qui se voit régulièrement reprocher de propager la désinformation, essaie depuis la dernière élection présidentielle américaine de s’éloigner des contenus politiques pour se concentrer sur les échanges entre proches et communautés d’intérêts.


AUSSI SUR PÈSE SUR START

s

s

s

Sur le même sujet