Abus sexuels: des espaces de danse sans tabou pour se réapproprier son corps | 24 heures
/panorama

Abus sexuels: des espaces de danse sans tabou pour se réapproprier son corps

s

La danse est vite devenue un moyen de rébellion et de réappropriation corporelle pour Jade Maya, une chorégraphe qui a subi plusieurs violences sexuelles. Elle a d’ailleurs créé des espaces de danse pour aider d’autres survivantes et survivants d’agressions à s’émanciper. 

• À lire aussi: #Balancetonbar: des femmes révèlent des agressions subies dans des bars

«Une fois que tu as vécu ça tu penses que ta vie est finie... Mais non. Tu peux, comme un phénix, renaître de tes cendres», affirme avec conviction l'enseignante en danse holistique Jade Maya, qui a grandi au sein d'une famille artistique où la danse avait une place privilégiée. 

Il y a quelques années, Jade Maya a subi une agression sexuelle de la part d'une personne qu’elle considérait être son ami. «Suite à l'agression, j'ai vécu une hémorragie interne qui a complètement détruit mon utérus, qui a failli me laisser pour morte. Et puis, dans le lit de convalescence, c'est là que j'ai recommencé à bouger minimalement mon ventre, mon bassin», relate la jeune femme, la gorge nouée.  

Ces mouvements du corps l’ont aidée à peu à peu se recentrer, à retrouver ses forces. «De pouvoir me mettre en mouvement, de pouvoir danser, ça permet à ces émotions de se débloquer», explique-t-elle.  

Dès lors, Jade Maya a décidé de créer des espaces sans tabou pour partager son amour de la danse comme outil de réappropriation du corps. Elle organise aussi des immersions en nature. «Je ne suis pas là pour être une guérisseuse, une gourou ou une chamane, dit-elle, [je veux simplement] permettre à toutes ces femmes, à tous ces hommes, ces personnes qui veulent guérir, de trouver des outils pour eux-mêmes.» 

Le projet Mouvement du Ausgang 

L’artiste Jade Maya a été rencontrée par le 24 heures dans les coulisses d’un tournage à l’espace de diffusion culturelle Ausgang Plaza à Montréal.  

«Ce tournage est pour la deuxième éditions de la série Mouvement, qui sont des capsules vidéo mettant en valeur des artistes et beatmakers montréalais», relate la danseuse, qui s’exécute sur une musique de type «baile funk» composée par les concepteurs rythmiques Lykx et Omayela. 

Les capsules de Mouvement seront webdiffusées dans le cadre de la Nuit Blanche, qui se tiendra le 26 février 2022. Les noctambules pourront découvrir les capsules gratuitement sur la plateforme Le Point de Vente de 20h à 8h du matin. À partir du 28 février, les capsules seront disponibles sur la chaîne YouTube du Ausgang Plaza. 

À VOIR AUSSI

s