Une vedette du tennis pète sa coche sur le terrain et sa raquette sur la chaise de l’arbitre | 24 heures
/sdc

Une vedette du tennis pète sa coche sur le terrain et sa raquette sur la chaise de l’arbitre

Image principale de l'article Il pète sa raquette sur la chaise de l’arbitre

L'ATP a exclu l'Allemand Alexander Zverev (3e mondial en simple) du tournoi de tennis d'Acapulco pour avoir frappé à plusieurs reprises la chaise de l'arbitre avec sa raquette après une défaite en double mardi, une décision rarissime.

«En raison de son comportement antisportif à la fin de son match de double mardi soir, Alexander Zverev a été exclu du tournoi d'Acapulco», a annoncé l'instance gérant le circuit professionnel masculin sur son compte Twitter.

• À lire aussi: Eugenie Bouchard s’amuse à Miami

Le joueur de 24 ans devait disputer mercredi son match de deuxième tour en simple contre son compatriote Peter Gojowczyk, après avoir remporté son match du premier tour contre l'Américain Jenson Brooksby à 4h54 dans la nuit de lundi à mardi, soit le match le plus tardif de l'histoire du tennis professionnel.

Mardi soir, Zverev est sorti de ses gonds au terme de son match de double perdu au super bris d'égalité avec le Brésilien Marcelo Melo contre le Britannique Lloyd Glasspool et le Finlandais Harri Heliövaara 6-2, 4-6, 10-6.

• À lire aussi: Valérie Plante commet un lapsus gênant impliquant le mot «pénis» en parlant de Leylah Fernandez

Sur les images vidéo, on voit Zverev frapper à trois reprises la chaise de l'arbitre Alessandro Germani, s'asseoir puis se relever pour l'insulter et donner un dernier coup de raquette juste sous le pied de l'officiel, au moment où il descendait de sa chaise. 

Au-delà de son exclusion du tournoi d'Acapulco, l'Allemand, champion olympique à Tokyo en simple et lauréat du dernier Masters, pourrait être sanctionné plus lourdement selon le code disciplinaire de l'ATP.

McEnroe ou Djokovic avant lui 

«Si le premier vice-président, chargé des règles et compétitions, détermine qu'il s'agissait d'une infraction particulièrement néfaste au bon déroulement du tournoi ou portant préjudice à l'intégrité du sport, il peut envisager des sanctions supplémentaires (amendes ou suspensions)», précise l'ATP dans ce code disciplinaire. 

• À lire aussi: [VIDÉO] Cet athlète paralympique joue au tennis de table en tenant sa raquette dans sa bouche et en servant avec son pied

Les exclusions de joueur pour mauvais comportement sont très rares dans le tennis professionnel.

Quelques grands noms ont toutefois subi ce sort pendant un match: l'Américain John McEnroe a été disqualifié aux Internationaux d'Australie de 1990 pour insultes à l'arbitre et l'Australien Nick Kyrgios à Rome en 2019 pour avoir jeté une chaise sur le court.

Le Serbe Novak Djokovic, lui, avait été exclu du court aux Internationaux des États-Unis de 2020 pour avoir frappé une balle involontairement en direction d'une juge de ligne. Le Canadien Denis Shapovalov avait vécu une mésaventure similaire en voyant sa balle blesser à l’oeil l'arbitre de chaise français Arnaud Gabas en 2017 en Coupe Davis. Quant à l'Argentin David Nalbandian, il avait été privé de la fin de la finale du Queen's de 2012, pour avoir blessé involontairement un juge de ligne. 

• À lire aussi: «C’est comme une étrangère»: Beatrice Bouchard vide son sac à propos de sa sœur

Zverev fait également l'objet d'une enquête ouverte par l'ATP sur les allégations de violences conjugales formulées à son encontre par son ex-compagne.

En juin 2020, il avait aussi été critiqué pour avoir fait la fête dans un bar plein de monde, alors qu'il avait promis de s'isoler pendant 14 jours après avoir participé à l'Adria Tour, tournoi exhibition avec public et sans distanciation organisé par Novak Djokovic lors duquel plusieurs joueurs dont le N.1 mondial avaient été contaminés au Covid-19.

Cette édition du tournoi d'Acapulco a été le théâtre d'un autre incident inhabituel mardi soir: John Millman a dû abandonner après avoir reçu une balle dans l’oeil.  

L'Australien a préféré en sourire en publiant une photo sur son compte Instagram où on le voit avec un sparadrap sur l'oeil touché involontairement et accompagnée de la mention: «Il faut toujours regarder la balle».

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s


Sur le même sujet