Vaste opération policière à Montréal: le Cégep Marie-Victorin évacué | 24 heures
/bref

Vaste opération policière à Montréal: le Cégep Marie-Victorin évacué

Image principale de l'article Le Cégep Marie-Victorin évacué à Montréal
Photo AGENCE QMI, MAXIME DELAND

La présence d’un homme avec une arme à feu aux abords du Cégep Marie-Victorin, dans le secteur de Montréal-Nord, a été à l’origine de tout un branle-bas de combat, mardi après-midi, forçant l’évacuation complète de l’établissement.

Une vaste opération policière était toujours en cours vers 15 h 30, mais selon les informations recueillies par les policiers sur les lieux, le suspect avait vraisemblablement quitté les lieux.

Photo AGENCE QMI, MAXIME DELAND

Selon nos informations, l’individu n’était pas menaçant avec les gens. Il n’était pas seul au moment des faits, lui qui était possiblement accompagné par quelques personnes.

Par mesure préventive, l’établissement d’enseignement a été complètement évacué. Certains étudiants se sont d’ailleurs retrouvés sur les trottoirs sans manteau, sous une forte neige.

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

«Je dois retourner à l’intérieur, j’ai laissé toutes mes affaires dans la classe!» a dit une étudiante rencontrée à l’extérieur du cégep.

«On a sécurisé les lieux et l’endroit a ensuite été fouillé», a indiqué l’agente Véronique Dubuc, porte-parole de la police de Montréal.

Même le groupe tactique d’intervention du SPVM a été dépêché sur place, dans l’éventualité où la menace serait toujours présente.

Au final, aucune arme n’a été retrouvée. Selon ce que des témoins ont raconté et dont la version a pu être corroborée par les images de caméras de surveillance, le suspect dans cette affaire a quitté les lieux sans faire de blessé. Les personnes qui l’accompagnaient auraient elles aussi quitté le secteur dans une direction inconnue.

Une enquête a été ouverte pour tenter de les retrouver et pour faire la lumière sur leurs réelles intentions.

La personne ayant été interpellée durant l’opération a été relâchée sans aucune accusation. Elle n’aurait rien à voir avec les événements.