Vous avez la COVID-19? Voici tout ce que vous devez savoir (et faire) | 24 heures
/bref

Vous avez la COVID-19? Voici tout ce que vous devez savoir (et faire)

Image principale de l'article Vous avez la COVID-19? Ce que vous devez savoir
Photo Chantal Poirier

Malgré la fin du port obligatoire du masque dans les transports en commun et le retour du beau temps et des festivals, la COVID-19 est toujours là. On vous a préparé un petit guide de ce qu’il faut faire (ou ne pas faire) si vous êtes déclaré positif.

• À lire aussi: La COVID-19, «un rhume, à peu près»? Pas vraiment

• À lire aussi: Verrons-nous des nouveaux variants de la COVID-19 apparaître jusqu’à la fin des temps?

Que dois-je faire si j’ai des symptômes?  

Dès qu'on ressent des symptômes de la COVID-19, il faut faire un test rapide à la maison. 

Voici un petit rappel des symptômes de la COVID-19:   

  • Fièvre                  
  • Perte soudaine de l’odorat sans congestion nasale, avec ou sans perte de goût                  
  • Toux                  
  • Essoufflement                  
  • Difficulté à respirer                  
  • Mal de gorge                  
  • Nez qui coule ou congestion nasale                  
  • Maux de tête                  
  • Grande fatigue                  
  • Douleurs musculaires généralisées                  
  • Perte d’appétit importante                  
  • Nausées ou vomissements                  
  • Maux de gorge                  
  • Diarrhée                                   

On peut facilement se procurer une boîte de cinq tests dans la plupart des pharmacies du Québec. On peut même en réserver sur le portail de Clic Santé.  

Tous les Québécois ont droit à une boîte gratuite par tranche de 30 jours. Il vaut mieux en avoir à la maison avant de ressentir des symptômes.  

Le gouvernement demande aux Québécois de déclarer le résultat de leur test rapide en remplissant le formulaire de déclaration en ligne, que le résultat soit positif ou négatif. Ça aide la Santé publique à avoir des statistiques à jour! 

Que dois-je faire si j’obtiens un résultat positif?  

Si vous avez un résultat positif, vous devez vous isoler pour un minimum de cinq jours après le début des symptômes. Si vous êtes asymptomatique, l’isolement débute lorsque vous recevez un résultat positif.  

Après cinq jours, vous pouvez reprendre vos activités si vos symptômes diminuent et que vous avez cessé de faire de la fièvre depuis au moins 24 h (sans avoir pris de médication contre la fièvre). Sinon, vous devez poursuivre votre isolement à la maison pour cinq jours supplémentaires. 

• À lire aussi: Pourquoi certaines personnes n’attrapent jamais la COVID-19?

Durant les cinq jours suivant votre isolement, vous devez impérativement porter un masque lors de toute interaction sociale et garder une distance de 2 m avec les autres.  

Faites attention! Vous pourriez toujours être contagieux après cinq jours, affirme le Dr Donald Vinh, infectiologue-microbiologiste au Centre universitaire de santé McGill. «L'idéal est de faire des tests aux jours cinq et six, voire six et sept, et s'ils sont négatifs [la personne] peut sortir de l'isolement», recommande-t-il. On est généralement contagieux pour une période de huit à dix jours. 

Joël Lemay / Agence QMI

Si vous n’avez pas reçu deux doses de vaccin, vous devez faire un nouveau test après vos cinq jours d'isolement. Si le résultat est positif, vous devez poursuivre votre isolement. S'il est négatif, vous pouvez reprendre vos activités (avec masque pour cinq jours). 

Est-ce que je peux me faire prescrire Paxlovid? 

Les individus qui sont plus à risque de souffrir de complications peuvent se faire prescrire l'antiviral Paxlovid par un médecin ou une infirmière praticienne spécialisée. Ce médicament doit être utilisé dans les cinq jours suivant l'apparition des symptômes. Il aide à réduire la probabilité d'hospitalisation de près de 89% chez les patients vulnérables, selon le ministère de la Santé. 

Les personnes non vaccinées, celles qui sont âgées de 60 ans et plus ainsi que celles qui ont des maladies qui augmentent le risque de souffrir de complications peuvent en faire la demande.

Si j’obtiens un résultat négatif, mais que j’ai des symptômes, qu’est-ce que je dois faire?  

Vous pourriez avoir contracté la COVID-19 sans avoir obtenu un résultat positif à un test de dépistage rapide. Ces derniers sont moins sensibles (et donc moins efficaces) que les tests PCR. 

Généralement, il y a «une bonne corrélation entre la positivité et la capacité à transmettre l’infection», explique Alain Lamarre, professeur-chercheur en immunologie et virologie à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS).  

• À lire aussi: Nez et bouche: voici comment vous devriez maintenant utiliser vos tests rapides

Lorsqu’on obtient un résultat positif, ça signifie qu’on a une bonne quantité de virus dans nos voies respiratoires et qu’on pourrait facilement transmettre l’infection, poursuit M. Lamarre. 

À l’inverse, si on a un résultat négatif et qu’on a des symptômes légers, ça veut dire que la COVID-19 n’est pas suffisamment imprégnée dans notre corps. Ainsi, «les risques de transmettre [la maladie aux autres] sont beaucoup moins grands». 

Photo d'archives Stevens Leblanc

«Si on est négatif, en général, on n’est pas infectieux, alors on peut vaquer à ses occupations», conclut le spécialiste en immunologie.  

Que dois-je faire si j'ai été en contact avec un cas positif?   

Les personnes vaccinées qui ont été en contact avec une personne déclarée positive à la COVID-19 doivent surveiller leurs symptômes dans les dix jours qui suivent.

Elles doivent aussi éviter les contacts avec des personnes vulnérables, porter un masque au moment de toute interaction sociale et garder un 2 m de distance avec les autres.

Lorsqu'une personne non vaccinée habite dans la même maison ou le même logement qu’une personne déclarée positive à la COVID-19 ou qu'elle a un partenaire sexuel ayant obtenu un résultat positif, il est recommandé de s'isoler pendant une période de cinq jours à partir de la même date que le cas positif.

Si j’habite avec d’autres personnes et que j’obtiens un résultat positif, je fais quoi?  

Dès que vous avez des symptômes, il faut garder une distance de 2 m avec ceux avec qui vous habitez. Portez un couvre-visage si vous devez vous approcher à moins de 2 m d’une autre personne. 

Autant que possible, isolez-vous dans une pièce de la maison, même pour manger et dormir.  

• À lire aussi: Est-ce qu’on parle trop (tout le temps) de la COVID-19?

Si vous le pouvez, utilisez une salle de bains qui vous est réservée. Sinon, désinfectez la salle de bains commune après chaque utilisation.  

Aérez souvent la maison et votre chambre en ouvrant une fenêtre, si la météo le permet. 

Même si ces conseils peuvent contribuer à diminuer les risques, ça n’élimine pas complètement le danger, prévient Alain Lamarre. «La contagiosité est grande avec Omicron, alors si on habite dans une même maison, dans un même appartement, les chances de transmettre à une autre personne sont assez élevées», insiste-t-il.

Une vidéo qui pourrait vous intéresser:             

s