Des manifestants interrompent un événement de Steven Guilbeault pour s'opposer au projet Bay du Nord | 24 heures
/environment

Des manifestants interrompent un événement de Steven Guilbeault pour s'opposer au projet Bay du Nord

Image principale de l'article Des manifestants interrompent Steven Guilbeault

Des militants s'opposant au projet Bay du Nord ont interrompu une rencontre du ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Steven Guilbeault, vendredi matin, à la Maison du développement durable de Montréal.

• À lire aussi: 5 choses à savoir sur le premier «vrai» plan de réduction des GES du Canada

• À lire aussi: 10 fois où nos politiciens n’ont pas respecté leurs engagements climatiques

Ils étaient environ une quarantaine, surtout des étudiants, équipés d’affiches et scandant des slogans pour réclamer le rejet du projet Bay du Nord à Terre-Neuve-et-Labrador.  

Jean Balthazard

Ils ont visiblement pris le ministre par surprise en entrant dans la Maison du développement durable vers 10h alors qu’il s’apprêtait à rencontrer des organismes environnementaux.  

Steven Guilbeault à la Maison du développement durable vendredi matin.

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Steven Guilbeault à la Maison du développement durable vendredi matin.

«C’est important pour nous de faire entendre notre message que le projet Bay du Nord, ça ne peut pas passer. C’est un pas en arrière. Il ne faut pas investir dans de nouveaux projets d’énergies fossiles. Il faut investir dans l’avenir, dans l’énergie renouvelable», a expliqué Shirley Barnea, une étudiante du cégep.

Shirley Barnea, à gauche, étudiante au cégep.

Jean Balthazard

Shirley Barnea, à gauche, étudiante au cégep.

Le ministre a accepté de s’entretenir avec deux manifestants, qui ont pu lui faire part de leurs revendications. Outre la fin du projet Bay du Nord, ils réclament aussi des actions concrètes et urgentes pour faire face aux changements climatiques alors que le gouvernement Trudeau vient de dévoiler son Plan de réduction des gaz à effet de serre (GES) pour 2030, mardi. 

Très bruyants, les manifestants ont troublé les activités d’un CPE situé dans la Maison du développement durable. Lorsqu’avisés, ils ont baissé le ton et transformé leur action en «sit-in» pour ne pas déranger les enfants.  

Il ne restait plus qu'une poignée de manifestants lorsque Steven Guilbeault est sorti de sa rencontre. Il a quitté les lieux rapidement. Certains en ont profité pour scander quelques slogans, puis ont quitté l'édifice à leur tour. 

Jean Balthazard

Le projet Bay du Nord prévoit l’extraction de 300 millions à 1 milliard de barils de pétrole au large de Terre-Neuve-Labrador, sur 30 ans, à compter de 2028.  

Jean Balthazard

Le ministre Steven Guilbeault doit approuver ou rejeter le projet qui serait à l’encontre de ses objectifs climatiques, mais un atout économique pour la région.  

À sa sortie, le ministre a rappelé que plusieurs organismes environnementaux ont salué son Plan de réduction des GES pour 2030 cette semaine.

Avec Jean Balthazard et Félix Pedneault


À voir aussi    

s