Au moins 16 blessés dans une fusillade dans le métro de New York | 24 heures
/bref

Au moins 16 blessés dans une fusillade dans le métro de New York

AVERTISSEMENT: Cet article contient des images bouleversantes qui pourraient ne pas convenir à certaines personnes.  

Un homme armé et portant un masque à gaz a déclenché mardi matin un engin fumigène dans le métro de New York avant d’ouvrir le feu sur des passagers, faisant 16 blessés, dont 10 par balle, a annoncé la police qui recherche activement ce suspect.

L’attaque s’est produite à 08H24, à l’heure où les rames de métro de la mégapole américaine sont bondées, sur l’une des lignes reliant Brooklyn et Manhattan, a expliqué la cheffe de la police new-yorkaise (NYPD), Keechant Sewell.

Armen Armenian/Facebook

«Alors que le train entrait en gare, l’individu a mis un masque à gaz. Il a ensuite ouvert une bonbonne qui était dans son sac et la voiture (du métro) s’est remplie de fumée. Après cela il a commencé à tirer», a décrit la cheffe de la police qui a exclu à ce stade «un acte de terrorisme».

Selon les pompiers, 10 personnes sur 16 blessés ont été touchées par balle, mais aucune n’était en danger de mort à la mi-journée, a précisé Keechant Sewell.

Devant la presse réunie au-dessus de la station de métro de Brooklyn, elle a décrit le suspect comme «un homme noir» mesurant environ «1,65m» et «de forte corpulence», portant un «gilet vert de chantier» et un sweat-shirt à capuche gris.

AFP

«Cette personne est dangereuse», a mis en garde la gouverneure de l’État de New York, Kathy Hochul, en appelant la population à la plus grande prudence.

AFP

Des photos et vidéos amateurs ont montré des flaques de sang et des personnes gisant sur le plancher d’une rame de métro, ainsi que sur le quai de la station 36th Street, dans l’arrondissement de Brooklyn.

Une autre vidéo montre des foules sortant d’une voiture enfumée du métro, au niveau de la station « 36th street », au milieu de cris, mais sans bousculade.

«Planifié» 

Selon l’un des passagers, Yav Montano, qui s’exprimait sur CNN, «une grenade à fumée... une bombe a explosé je dirais deux minutes avant que nous arrivions à la station».

«On aurait dit que c’était planifié (...). On était coincés dans la voiture (...), il y avait du sang sur le sol. Il y avait beaucoup de sang sur le sol», a ajouté cet homme.

Un porte-parole des pompiers a précisé à l’AFP que des «engins explosifs non déclenchés» avaient été retrouvés sur place, mais aucun «engin explosif opérable» selon la police.

Un important dispositif de sécurité s’est déployé au niveau de la 36e rue et de la 4e avenue, dans le sud de Brooklyn, tout près du grand cimetière de Greenwood. Des ambulances, véhicules de pompiers et de la police sont arrivés en nombre sur place.

Plusieurs écoles de Brooklyn ont annulé toute sortie à l’extérieur de leurs élèves dans l’immédiat.