Ce parc des Hautes-Laurentides est LA destination nature pour votre prochain «road trip» | 24 heures
/silo57

Ce parc des Hautes-Laurentides est LA destination nature pour votre prochain «road trip»

Image principale de l'article Voici LA destination nature pour un «road trip»
Nicolas Aubry

Le vaste territoire des Laurentides est une destination incontournable pour les gens de la ville qui souhaite s’évader en nature.

Bien que plusieurs ont le réflexe d’aller dans le coin de Mont-Tremblant, Silo 57 vous invite à faire quelques kilomètres de plus pour découvrir le Parc régional Montagne du Diable dans les Hautes-Laurentides. 

Nicolas Aubry

Nicolas Aubry

Ce grand terrain de jeu naturel fait plus de 100 km2 et les paysages sont à couper le souffle. Peu importe la saison, vous pouvez y dormir et pratiquer une tonne d’activités extérieures sans avoir à quitter le territoire. En amoureux ou avec des amis, le Parc régional Montagne du Diable est définitivement à considérer pour vos prochaines petites vacances au Québec. 

Activités   

Été comme hiver, expert du plein air ou débutant, impossible de s’ennuyer dans ce parc. L'endroit compte un total de 80 kilomètres de sentiers à faire à pied ou en raquettes. Certains des sentiers mènent à quatre sommets qui offrent des paysages incroyables. Le sommet du Diable est le plus haut sommet des Laurentides après le Mont-Tremblant avec ses 782 mètres d’altitude. Il offre une vue à couper le souffle du majestueux réservoir Baskatong.

Nicolas Aubry

C’est aussi un bel endroit pour faire du vélo de montagne, du fat bike ou bien du ski (de fond classique, ski de patin, ski nordique ou hok). Le réseau de sentiers pour le ski est adapté pour plusieurs niveaux d’expertise et fait 96 kilomètres.

Ceux qui aiment se retrouver sur l’eau peuvent s’aventurer en canot, kayak ou planche à pagaie (SUP) sur les lacs aux eaux limpides du territoire. 

Nicolas Aubry

Après avoir dépensé votre énergie, vous pouvez vous installer sur les rives sablonneuses pour lire un livre, faire un petit pique-nique, ou encore tout simplement faire une sieste bien méritée en nature. 

Il est possible d’emprunter une tonne d’équipement sur place pour pratiquer ces activités. Il faut prévoir des frais supplémentaires de location, sauf pour les 18 ans et moins puisque c’est gratuit. 

Nicolas Aubry

Hébergements   

Il y a des options d'hébergements pour tous les types de vacanciers au Parc régional Montagne du Diable. Ceux qui aiment le camping rustique peuvent réserver une plateforme en montagne, sur la presqu’île du lac Windigo ou bien plus près d’un des deux pavillons d’accueil. 

Ceux qui préfèrent dormir dans un chalet, un refuge ou en minimaison auront l'embarras du choix puisqu’il y a une vingtaine d’options séparées en secteur. 

Nicolas Aubry

• À lire aussi: Des nouvelles minimaisons à louer dès maintenant au parc Montagne du Diable

Le nouveau secteur du Lac et Chute Windigo où se trouve justement 6 minimaisons hyper confortables, propose en plus l'expérience de «Lean-to». Un «Lean-to» est un petit refuge de bois ouvert où vous pouvez dormir, Ça ressemble à du camping rustique, mais vous n'avez pas besoin de tente. Le parc a deux «Lean-to» accessibles en canot, en kayak ou en randonnée pédestre. Ils sont situés au bord de l’eau.

Nicolas Aubry

Ceux ou celles qui auraient besoin d’une raison de plus pour les convaincre de planifier leurs prochaines petites vacances au Québec au Parc régional Montagne du Diable seront probablement heureux de savoir que les chiens sont permis en laisse sur presque la totalité du site. Votre enfant à quatre pattes peut donc se joindre au road trip

Pour plus de détails les activités et les hébergements du Parc régional Montagne du Diable, ou bien pour réserver votre séjour, visitez le site web

Nicolas Aubry

Parc régional Montagne du Diable

Secteur Village des Bâtisseurs : 1100, chemin Léandre Meilleur à Ferme-Neuve

Secteur Lac et Chute Windigo : 550, chemin des Chutes à Ferme-Neuve

Ne manquez pas nos dernières vidéos!     

s

s

Sur le même sujet