Eloi et Krystel en finale de Star Académie | 24 heures
/sdc

Eloi et Krystel en finale de Star Académie

Image principale de l'article Eloi et Krystel en grande finale
Jo�l Lemay / Agence QMI

Une fois de plus, Eloi Cummings a remporté les votes du public de «Star Académie», dimanche soir, et il devrait vraisemblablement remporter la finale, dimanche prochain.

Krystel Mongeau a été protégé par les profs et accède étrangement en finale sans n’avoir jamais été plébiscité par le public.

Les Académiciens ont ouvert la soirée avec la chanson de «Star Académie», accompagnés par Yannick Nézet-Séguin et vingt membres de l’Orchestre Métropolitain (OM).

Directeur artistique invité, le maestro a conçu un party symphonique durant lequel il a revisité quelques-unes de ses chansons préférées. Krystel et Camélia ont ouvert le numéro avec «Encore un soir» de Céline Dion. On a également entendu «Tighthrope», «Gigi in Paradisco», «Aimer d’amour», «Miami», les versions de Diane Tell et d’Ariane Moffatt, ainsi que «I Feel Love».

Eloi et Olivier en ont profité pour faire un clin d’œil à leur talent limité de danseur, un reproche souvent entendu de la part des profs.

Demi-finalistes

Eloi Cummings est le premier demi-finaliste à s’être lancé sur la scène pour interpréter «L’opéra du mendiant », de Nicola Ciccone. Accompagné de sa guitare, il a été super convaincant. «Ce soir, j’ai vraiment vu un homme sur scène, présent, fort et solide», a analysé Guylaine Tremblay.

Avec «Je n’t’aime plus», Krystel Mongeau a littéralement donné tout son cœur. «Nous, on t’aime de plus en plus», lui a lancé Marc Dupré. Gregory Charles lui a ensuite répété combien les profs sont éblouis par son talent depuis le début de cette aventure. «Technique et voix, extraordinaire, a-t-il ajouté. Mais il y avait, en plus, une charge émotive hors du commun.»

Sur les conseils des profs, Olivier Bergeron espérait passer en finale avec «La voix que j’ai», d’Offenbach. Une prestation démarrée en piano-voix avant un crescendo plus rock. «Olivier est la quintessence de celui qui a compris ce qu’était «Star Académie», il a vraiment trouvé sa voie», s’est exclamée Lara Fabian, visiblement impressionnée par le chemin parcouru par l’Académicien.

Enfin, Camélia Zaki a fait une interprétation magistrale de «Je suis malade», de Serge Lama. Marc Dupré était fier de lui rappeler qu’elle avait fait partie de son équipe à «La Voix Junior», il y a quelques années. «Je suis très émue, lui a également dit Guylaine Tremblay. Ce n’est pas tout de chanter avec ses cordes vocales, il faut aussi chanter avec son corps et son cœur. C’est ça, une interprète.»

Les quatre demi-finalistes ont ensuite interprété «Aimons-nous», d’Yvon Deschamps, pour faire une petite surprise à Guylaine Tremblay, qui est actuellement en tournée avec un spectacle composé de chansons de l’humoriste préférée des Québécois.

Version cajun

Directement débarqué de sa Louisiane natale, Zachary Richard a partagé ses grands succès avec les Académiciens. L’ouverture des quatre en harmonie sur «Travailler, c’est trop dur» était magnifique. Il a ensuite revisité «Cap enragé» avec Krystel, «Pleine lune en décembre» avec Olivier, «Au bord du Lac Bijou» avec Camélia, avant de finir avec «La ballade de Jean Batailleur» avec Eloi.

Demande en mariage

«Star Académie» a été le théâtre d’une demande en mariage particulière. Alain avait perdu de vue Danièle, la jeune femme qu’il avait remarquée au secondaire. Des années plus tard, après avoir été mariés chacun de leur côté, ils se sont retrouvés et filent maintenant le parfait bonheur. La surprise était totale pour la future mariée, qui a évidemment accepté la demande.

s

Retour

Après avoir remporté «La Voix» en 2020, Josiane Comeau est de retour sur le devant de la scène avec un premier extrait original d’un album à venir, «Last in Line», dont elle est co-autrice.

Les quinze Académiciens se retrouveront pour un party des finissants, en milieu de semaine, avant la grande finale, dimanche prochain.

Une touche symphonique  

L’an dernier, «Star Académie» a été une expérience unique pour Yannick Nézet-Séguin. «Ça nous a permis de créer encore plus de liens avec le milieu de la musique populaire, a-t-il raconté en entrevue. Revenir ici, c’était comme retrouver ma famille. Être en contact avec les talents de cette année, ça m’a fait chaud au cœur.» Le chef d’orchestre est allé visiter les Académiciens à Waterloo durant la semaine et il en est ressorti émerveillé. «Ils ont des talents très diversifiés, chacun a une personnalité propre malgré leur jeunesse, c’est incroyable de voir ça.» À travers son numéro, il a choisi de montrer qu’un orchestre symphonique peut s’adapter à tous les styles de musique. «Les gens ne savent peut-être pas que ce qu’ils entendent, c’est du violon, du violoncelle, de la trompette... J’aimerais d’ailleurs beaucoup faire un spectacle complet avec ce genre de chansons, c’est un de mes rêves.» En attendant, Yannick Nézet-Séguin sera de retour en concert avec l’OM en mai prochain.

Gagnante de «La Voix»

Josiane Comeau a remporté la dernière édition de «La Voix», en 2020. Il aura fallu attendre deux ans avant qu’elle ne sorte une première chanson originale. «Après avoir gagné, il y a eu la pandémie, a-t-elle expliqué. J’ai aussi voulu prendre mon temps pour sortir quelque chose qui me ressemble. Je ne me connaissais pas nécessairement en tant qu’artiste. On a fait le chemin pour découvrir mon essence, on a essayé plein de styles, du country à la pop.» La jeune femme, originaire du Nouveau-Brunswick, est vraiment fière de présenter «Last in line», une chanson qu’elle a coécrite. «Quand j’ai commencé à écrire, ça sortait tout seul dans les deux langues. Ça fait un clin d’œil à ma langue, le Chiac, c’était vraiment naturel.»

Sauvé par le public   

  • Eloi Cummings, 16 ans, Îles-de-la-Madeleine      

Sauvé par les profs   

  • Krystel Mongeau, 25 ans, Sherbrooke      

La quotidienne de «Star Académie» est présentée, du lundi au jeudi, à 19 h 30, à TVA.