Un chauffeur de zamboni de la LNH est congédié pour avoir uriné au mauvais endroit | 24 heures
/sdc

Un chauffeur de zamboni de la LNH est congédié pour avoir uriné au mauvais endroit

Image principale de l'article Congédié pour avoir uriné au mauvais endroit
AFP

Un ancien préposé à la surfaceuse a été congédié par les Red Wings de Detroit pour avoir uriné dans le système de drainage du véhicule, selon des documents reliés à une poursuite judiciaire.

• À lire aussi: Forcé de quitter l’aréna après avoir reçu un bâton de Suzuki

• À lire aussi: La première entrevue de Guillaume Latendresse en tant que joueur de hockey était hilarante

D’après les avocats d’Al Sobotka, l’homme de 68 ans aurait perdu son emploi le 17 février dernier, après qu'un collègue l'eut vu uriner entre deux zambonis, à l’abri des regards du public.  

D’après la poursuite intentée par Sobotka pour renvoi injustifié, ce dernier est atteint d'hypertrophie bénigne de la prostate, et cela provoquerait chez lui des envies fréquentes et incontrôlables d’uriner. Aussi la partie demanderesse estime-t-elle que ses droits ont été bafoués, s’appuyant sur une loi de l’État du Michigan, l’Elliot-Larsen Civil Rights Act.

Lors de l’incident, qui s’est déroulé le 2 février d'après le quotidien Detroit Free Press, Sobotka venait de nettoyer la patinoire quand il a senti qu’il devait faire ses besoins le plus rapidement possible. Toutefois, il aurait eu à parcourir une vingtaine de mètres pour atteindre la toilette la plus proche, un défi qu'il aurait jugé insurmontable.

Initialement suspendu pour une semaine après avoir rencontré son superviseur et un représentant des ressources humaines, Sobotka a finalement été congédié. L’ex-travailleur, dans le cadre de sa poursuite, demande une compensation en dommages et intérêts.

Le plaignant a été embauché à l’Olympia Stadium, ancien domicile des Red Wings, à l’âge de 17 ans, en 1971. Il a travaillé au sein de l’organisation de Detroit depuis.

À voir aussi dans le Sac de Chips:  

s

s

s

Sur le même sujet