Coup dur pour le PQ: Véronique Hivon ne sera pas candidate aux prochaines élections | 24 heures
/bref

Coup dur pour le PQ: Véronique Hivon ne sera pas candidate aux prochaines élections

Image principale de l'article Hivon ne sollicitera pas de nouveau mandat
PHOTO d'archives, CHANTAL POIRIER

La députée péquiste Véronique Hivon ne sera pas candidate aux prochaines élections, un énième coup dur pour le Parti québécois.

L’élue de la circonscription de Joliette doit en faire l’annonce jeudi matin.  


Son départ de la vie politique n’est pas une bonne nouvelle pour Paul St-Pierre Plamondon et ses troupes, en chute libre dans les intentions de vote depuis des mois.  

• À lire aussi: En parlant de Jésus, Jean Charest use-t-il d'une stratégie politique? On vous explique

Un sondage Léger dévoilé ce matin même dans les pages du Journal révèle que le PQ a atteint un plancher historique, avec 9% d’appuis des électeurs.  

Mère de la loi qui permet désormais à des Québécois en fin de vie de «mourir dans la dignité», Véronique Hivon bénéficie d’un fort capital de sympathie dans la population, de même qu’à l’Assemblée nationale.  

La députée laissera donc vacante un des derniers bastions péquistes, qui se comptent désormais pratiquement sur les doigts d’une main. Mme Hivon l’avait emporté avec 4500 voix de majorité sur son rival caquiste en 2018.

Ancien fief du ministre Guy Chevrette, la circonscription de Joliette est péquiste depuis 1976, à l’exception d’un intermède adéquiste en 2007.  

Une vidéo qui pourrait vous intéresser:

s