Nintendo: un centre de réparation supposément dépassé par les Joy-Con défectueux, raconte un ancien employé | 24 heures
/pss

Nintendo: un centre de réparation supposément dépassé par les Joy-Con défectueux, raconte un ancien employé

Image principale de l'article Un centre de réparation dépassé par les demandes
Photo AFP

Les travailleurs d’une entreprise aux États-Unis, à qui Nintendo confie la réparation des Joy-Con, auraient supposément fait face à un déluge de manettes défectueuses, entraînant un taux de roulement élevé d’employés et «beaucoup» d’erreurs. 

• À lire aussi: Nintendo Switch Online: trois nouveaux jeux de Sega s’ajoutent à la collection Genesis

Selon un reportage de Kotaku, un environnement de travail «très stressant» aurait découlé de cette avalanche de demandes de réparation de Joy-Con, a confié au média un ancien superviseur chez United Radio, la compagnie engagée en sous-traitance par Nintendo. 

On rappelle que le problème de drift sur les Joy-Con est l’un des soucis techniques les plus répandus de la Nintendo Switch. En 2019, Nintendo a commencé à offrir la réparation gratuite des Joy-Con affectés, même si la garantie était expirée. Avec l’arrivée de la Nintendo Switch OLED, on espérait que ce problème soit réglé. Hélas, le drift est toujours présent, causant des déplacements non désirés lorsque les manettes ne sont pas actionnées.

Toujours d’après Kotaku, United Radio servirait les clients de Nintendo situés dans l’est des États-Unis. Des milliers de Joy-Con atteint du problème de drift seraient arrivés chaque semaine au centre de réparation, incitant United Radio à dédier un département à cette unique réparation.

Photo AFP

Selon l’ancien employé interrogé par le site web spécialisé, la compagnie américaine aurait embauché de nombreux travailleurs temporaires et ceux-ci auraient même été éligibles à un poste à temps plein après trois mois de service. Toutefois, la plupart de ceux-ci auraient cessé de travailler après deux mois et demi, parce qu’ils étaient congédiés ou, tout simplement, car ils ne se présentaient plus au boulot. 

Ce grand roulement d’employés aurait malheureusement entraîné beaucoup d’erreurs, à un point tel qu’un client se serait plaint sur Reddit d’avoir reçu sa Switch avec les données de sauvegarde d’un autre joueur. Il existe de nombreuses autres plaintes en ligne, citant des réparations défectueuses, des composants manquants ou des dommages à leur console.

L’ancien superviseur a déclaré à Kotaku que United Radio aurait eu comme politique de remplacer tous les Joy-Con défectueux entre 2017 à 2018. Après cette période, les travailleurs auraient été tenus de réparer 90% des Joy-Con dans les quatre jours suivant leur réception. Kotaku et The Verge n’ont toutefois pas pu confirmer si cette directive présumée serait venue de Nintendo ou United Radio. 


AUSSI SUR PÈSE SUR START   

s

s

s

Sur le même sujet