Oui, on peut installer Windows 11 sur son Mac M1, mais il y a un hic | 24 heures
/pss

Oui, on peut installer Windows 11 sur son Mac M1, mais il y a un hic

Image principale de l'article Windows 11 sur Mac M1, c’est possible, mais...

Les nostalgiques de la firme à la pomme se souviendront de leurs premiers ordinateurs équipés du processeur PowerPC fabriqué par le duo IBM et Motorola. 

• À lire aussi: Apple pourrait produire des iPhone sans encoche dès 2024, selon un expert

• À lire aussi: Essai du Mac Studio avec M1 Max : choisir un Mac sera plus difficile que jamais

Quand Apple a décidé de passer au processeur Intel, pour les éditeurs et développeurs de logiciels, la pilule fut difficile à passer. Il leur a fallu recompiler tous leurs programmes. Mais, du même coup, une foule de logiciels existants et écrits pour Intel devenaient plus accessibles au système Mac OS X. De plus, on pouvait installer et rouler Windows sur une partition du disque dur de son Mac.

Deux systèmes sur un ordinateur plutôt que deux, ce sont de gros avantages tant pratique qu’économique – et de légèreté dans le cas d’ordinateurs portatifs.

Tout récemment, Apple a effectué une nouvelle transition, cette fois en adoptant ses propres systèmes sur puce de type ARM à la place des processeurs Intel dans ses ordinateurs MacBook (Pro), Mac mini, Mac Studio et iMac qui, dorénavant, portent le suffixe M1 (ex. : MacBook Pro M1).

Système Windows 11

Microsoft

Système Windows 11

Entre la première et cette seconde transition, Apple est devenu le géant que l’on connaît avec une capitalisation boursière de 2608 milliards de dollars américains. Disons que la transition des processeurs Intel aux systèmes sur puce M1 d’Apple s’est beaucoup mieux passée puisque cette puce est la même que dans les appareils mobiles du groupe (iPhone, iPad).

Revers à ce passage aux systèmes sur puce, il n’est plus possible d’installer Windows sur son Mac M1, même en installant une machine virtuelle de Parallels ou de VMware. Si vous tenez à faire rouler une version Windows sur un ordinateur Mac, seules les machines Intel restent compatibles. Mais il y a une exception.

Oui, avec la version ARM de Windows 11 

Pour rouler Windows sur un Mac M1, il faut deux logiciels : une machine virtuelle Parallels 17 (sans concurrence pour le moment) et le système d’exploitation Windows 11 version ARM qui est tout récent dans le catalogue Microsoft.

Parallels est un programme de machine virtuelle, ce qui signifie qu'il exécute un système d'exploitation distinct dans un ordinateur simulé (appelé machine virtuelle) sur votre Mac. Avec Parallels, vous pouvez exécuter les applications Windows en parallèle avec les applications Mac.

Configuration idéale 

Comme vous pouvez l’imaginer, avec une machine virtuelle, deux systèmes d’exploitation et des logiciels ouverts dans chacun, les ressources matérielles sont mises à l’épreuve.

Idéalement, votre Mac M1 devra avoir 16 Go de mémoire vive ou plus.

Cette machine virtuelle s’installe sur votre Mac comme n’importe quel autre logiciel, en n’oubliant pas de donner accès aux dossiers Bureau, Documents et Téléchargements.

Ensuite, sortez votre anglais, car cette version de Windows 11 ARM64 exige de s’enregistrer au programme Windows Insider à cette adresse : https://insider.windows.com/en-us/register.

Une fois l’enregistrement fait, téléchargez une copie de Windows Client ARM64 Insider Preview qui sera fournie dans un fichier image disque VHDX.

Ouvrez ensuite l'application Parallels sur votre Mac M1, double-cliquez sur le fichier VHDX que vous venez de télécharger et suivez les instructions à l'écran dans Parallels pour installer Windows 11.

Parallels localisera automatiquement l'image ISO de Windows 11 sur votre Mac. Sélectionnez-le dans la liste et cliquez sur « Continuer ».

Parallels 17

Ensuite, si vous avez une clé de licence Windows, entrez-la, sinon décocher l’option Enter Windows license key for faster installation. À la fenêtre suivante, sélectionnez la version de Windows 11 que vous voulez (Home, Education, Pro, etc.).

Étape suivante, l’assistant de Parallels vous laisse choisir entre une installation Productivité ou Jeux vidéo seulement. Une fois fait, le processus d’installation démarre et se termine.

Parallels

Bien que l’installation soit terminée, vous pourrez acheter une licence Windows 11 et à installer vos applications Windows, le cas échéant.

Plus rapide que sur PC ? 

Voilà, vous avez la version spéciale ARM64 de Windows 11 sur votre Mac à puce système M1 et vous pouvez basculer d’un système à l’autre comme vous le faites d’une application à l’autre. De plus, Parallels vous permet d’installer virtuellement autant de systèmes sur votre Mac M1 à condition que ce soit des versions écrites pour les puces ARM – Ubuntu Linux 21, Debian GNU Linux, etc.

Ne soyez pas surpris, Windows 11 ARM64 Insider Preview démarre jusqu'à 33 % plus vite, selon Parallels, avec des performances disque jusqu'à 20 % plus rapides.


AUSSI SUR PÈSE SUR START

s

s

Sur le même sujet