«La pilote qui vapote» du vol de Sunwing a finalement reçu sa suspension | 24 heures
/sdc

«La pilote qui vapote» du vol de Sunwing a finalement reçu sa suspension

Image principale de l'article Elle reçoit finalement sa suspension
Instagram

Elle l’avait promis, la «pilote qui vapote» devait nous tenir au courant à savoir si sa licence de pilote allait être suspendue ou non. Eh bien, aux dernières nouvelles, elle était en route vers les bureaux de transport pour recevoir sa suspension.

• À lire aussi: La «pilote qui vapote» jure qu'elle n'a pas perdu sa licence de pilote finalement

• À lire aussi: La vapoteuse du vol Sunwing dévoile combien elle a gagné lors de son premier mois sur OnlyFans

Vanessa Sicotte, ou la «pilote qui vapote», a finalement été réprimandée pour ses agissements lors du vol désastreux de Sunwing vers Tulum en décembre dernier. 

Elle a indiqué dans ses stories Instagram lundi qu’elle allait remettre sa licence à Transports Canada et qu’elle commencera sa suspension de 21 jours pour avoir vapoté dans un avion, suspension qui va du 3 au 24 mai prochain. 

Elle dit aussi que Transports Canada a réduit sa suspension de neuf jours et qu’elle a pu décider quand elle allait perdre sa licence. 

Dans la story suivante, la jeune pilote, qui est aussi une vedette sur OnlyFans, a dit qu’elle avait payé une amende de 1750$ pour ne pas avoir porté le masque lors du vol. Encore là, elle a réussi à négocier son amende, qui était au départ de 2500$. 

Vanessa Sicotte termine en disant que l’erreur est humaine et qu’elle a appris de toute cette histoire. Elle dit aussi que sa réputation dans le monde de l’aviation est entachée, mais qu’elle ne baissera pas les bras devant l’adversité. 

• À lire aussi: Voici pourquoi Justin Trudeau a traité les influenceurs de Cancún d’ostrogoths

À voir aussi sur le Sac de Chips:     

s

s

c

s

Sur le même sujet