Sécheresse en Éthiopie: hausse spectaculaire du nombre de mariages d'enfants | 24 heures
/environment

Sécheresse en Éthiopie: hausse spectaculaire du nombre de mariages d'enfants

Image principale de l'article Hausse importante du nombre de mariages d'enfants
© UNICEF/UN0631313/Sewunet

Dans les régions d'Éthiopie touchées par la sécheresse et la famine en partie causées par les changements climatiques, le nombre de mariages d’enfants augmente de façon spectaculaire, met en garde le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF).

AFP

La Corne de l’Afrique, qui désigne la péninsule de l’Afrique de l’Est, connaît sa pire sécheresse depuis 40 ans. Vingt millions de personnes sont confrontées à une grave famine au Kenya, en Somalie, en Éthiopie et à Djibouti. 

Du mois de mars au mois de mai, les pluies abondantes fournissent normalement près de 70% du total des précipitations annuelles dans la région. 

• À lire aussi: Inondations meurtrières en Afrique du Sud: est-ce la faute des changements climatiques?

Mais, depuis 2019, cette saison s’assèche. Les pluies insuffisantes et les températures anormalement élevées ont ruiné les récoltes et tué une bonne partie du bétail. 

• À lire aussi: La sécheresse risque d’être «la prochaine pandémie», dit l’ONU

Cette crise liée aux changements climatiques, selon l'Organisation des Nations unies (ONU), est aussi aggravée par la hausse du prix des aliments et les effets cumulés de conflits. 

Danger pour les jeunes filles  

La situation pousse les parents à unir leur fille à un jeune âge. Ils espèrent qu’elles seront nourries et protégées par des familles plus riches et que la dot versée par la famille du mari leur permettra de se procurer de l’eau et de la nourriture. 

Certaines zones de la région d'Oromia, la plus grande et la plus peuplée d’Éthiopie, ont connu une forte hausse de cette pratique, rapporte l’UNICEF. 

Les femmes et les enfants doivent se déplacer sur de longues distances pour trouver de l'eau et de la nourriture.

UNICEF

Les femmes et les enfants doivent se déplacer sur de longues distances pour trouver de l'eau et de la nourriture.

«Nous constatons des augmentations assez spectaculaires du nombre de mariages d'enfants. [...] Dans certaines régions, nous avons constaté une augmentation de 51%», a prévenu la directrice générale de l'organisme, Catherine Russell, qui s'est rendue, la semaine dernière, dans des zones touchées par la sécheresse. 

• À lire aussi: [LISTE] Les événements climatiques extrêmes de 2022

Dans l’ensemble, toutefois, les cas auraient presque quadruplé, selon les chiffres récoltés par The Guardian. 

Entre février et août 2021, 672 cas de mariages d'enfants avaient été enregistrés. Ce nombre a bondi à 2282 de septembre à mars de cette année. 

L'Éthiopie est parmi les 15 pays avec le taux de mariage d’enfants le plus élevé au monde. Selon les données démographiques de 2017, 40% des filles de ce pays d'Afrique de l'Est sont mariées avant l'âge de 18 ans et 14%, avant leur 15e anniversaire. 

La sécheresse pourrait nuire à ses efforts de diminuer le nombre de ces unions. 

Quelque 600 000 enfants auraient abandonné l'école en raison de cette crise humanitaire.

Sur le même sujet