Un Français réalise, 12 ans plus tard, que son tatouage signifie «J’aime le caca», et non «Amour et liberté» comme il le croyait | 24 heures
/sdc

Un Français réalise, 12 ans plus tard, que son tatouage signifie «J’aime le caca», et non «Amour et liberté» comme il le croyait

Image principale de l'article Il apprend que son tattoo signifie J’aime le caca
Captures d'écran / YouTube Le Parisien

Un homme de 30 ans a compris après plus d’une décennie qu’il ne s’était pas fait tatouer le message qu’il souhaitait véhiculer.

Dans une vidéo publiée par Le Parisien, on peut voir Sylvain, un Français de 30 ans, qui explique pourquoi il veut avoir un cover-up, c’est-à-dire un tatouage qui en masque un autre.

• À lire aussi: Pete Davidson s'est fait tatouer le nom des enfants de Kim et Kanye

La raison est bien simple: les symboles chinois qu’il s’était fait encrer il y a 12 ans ne signifient pas «Amour et liberté», mais bien «J’aime le caca».

«J’étais jeune. En fait, je l’ai fait sur Internet, basiquement, où, du coup, j'ai tapé “Amour”. Ça m’a sorti un logo qui me paraissait être le bon. J’ai vérifié un peu partout qu’il était le bon. Et “liberté”, que j’avais trouvé de la même manière. [...] C’est plus ma faute que la faute du tatoueur», avoue-t-il sans gêne au vidéo-journaliste qui l’a suivi à la boutique de celui qui corigera le problème.



Sylvain explique également qu’il a longtemps cherché à s’assurer de la signification de tatouage, avant que sa conjointe n’en envoie une photo au traducteur Duolingo, qui leur a confirmé qu’il voulait dire «J’aime le caca».

• À lire aussi: L’homme qui a le plus de perçages au pénis explique que ceux-ci n’affectent pas sa vie sexuelle

Pour masquer le message erroné, l’homme a opté pour un beau paysage de montagne chinoise où on peut maintenant vraiment lire (du moins, on l’espère pour lui) «Amour et liberté».

Tout est bien qui finit bien.

À voir aussi sur le Sac de Chips:  

s

s

s


Sur le même sujet