Ce Québécois a une conversation à la tension érotique insoutenable avec un robot-escorte-spam sur Facebook | 24 heures
/sdc

Ce Québécois a une conversation à la tension érotique insoutenable avec un robot-escorte-spam sur Facebook

Image principale de l'article Il niaise un robot-escorte-spam sur Facebook
Adobe Photo Stock + Capture d'écran Facebook

Vous est-il déjà arrivé de recevoir une demande d’amitié un peu louche sur Facebook?

Du genre, la personne a un nom féminin à consonance québécoise mais sa photo de profil a l’air d’avoir été prise au coin de deux routes rurales peu achalandées en Bulgarie.

• À lire aussi: Cette étrange parodie cochonne et québécoise du Roi Lion vous donnera des cauchemars érotiques pendant toute la fin de semaine

• À lire aussi: Les «vraies bandes sonores» du party de complotistes ont été «retrouvées» et c’est hilarant

Sans compter le fait que toutes les pages aimées par cette personne sont des commerces, des vedettes et des équipes sportives bulgares...

Bref, y’a des gens louches sur Facebook et, généralement, ce qu’ils veulent, c’est votre argent.

Il faut donc être prudent.

Mais une fois qu’on a cerné que notre interlocuteur est un vil brigand, on peut s’amuser à ses dépens.

• À lire aussi: [VIDÉO] Des chats miaulent les plus belles chansons françaises et c’est hilarant tellement c’est niaiseux

C’est ce qu’a fait le toujours très créatif Mathieu Bouillon.

Contacté par une certaine «Élisa Martin» sur Facebook, Bouillon a monté à celle-ci un beau grand bateau qui aurait rendu Gerry Boulet jaloux.

En quelques phrases, leur conversation est passée de «comment vas-tu?» à «puis-je venir chez toi pour une relation sexuelle payante?», mais comme dans le vieux film en noir et blanc, l’arroseuse a fini par se faire arroser.

Ce Québécois a une conversation à la tension érotique insoutenable avec un robot-escorte-spam sur Facebook.

Publié par Mathieu Bouillon sur Mercredi 4 mai 2022

Le texte accompagnant la publication était tellement bon qu'on a décidé de le choisir comme titre nous aussi.

Et avez-vous remarqué la référence aux Simpsons?

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s


Sur le même sujet