Qui est Karine Jean-Pierre, la première femme noire et lesbienne porte-parole de la Maison-Blanche | 24 heures
/bref

Qui est Karine Jean-Pierre, la première femme noire et lesbienne porte-parole de la Maison-Blanche

Image principale de l'article Une première femme noire et lesbienne porte-parole
AFP

La Maison-Blanche a annoncé que sa prochaine porte-parole sera Karine Jean-Pierre, qui deviendra ainsi la première femme noire et ouvertement lesbienne à occuper ce prestigieux poste. Voici six choses à savoir sur celle qui succèdera à Jen Psaki.

• À lire aussi: À cause des préjugés, elle ne voulait pas être lesbienne

• À lire aussi: Connaissez-vous le racisme sexuel?

Première lesbienne comme porte-parole 

Le 13 mai prochain, Karine Jean-Pierre, 44 ans, deviendra la première porte-parole de la Maison-Blanche à être ouvertement lesbienne.

Il y a presque un an jour pour jour, en mai 2021, à titre de porte-parole adjointe, elle est d'ailleurs devenue la première personne queer à mener une conférence de presse devant les journalistes à la Maison-Blanche. 

Jean-Pierre est aussi la première femme noire à occuper au poste. Elle n'est toutefois pas la première femme noire à s'adresser aux journalistes à Washington: ce plafond de verre a été brisé par Judy Smith en 1991, qui était porte-parole adjointe pour l'administration de George H. W. Bush.

Elle est francophone  

Karine Jean-Pierre est née à Fort-de-France, en Martinique, de parents haïtiens. À un an, sa famille quitte le pays pour la France, où elle apprendra le français, avant de s'installer aux États-Unis. 

 

La famille de la nouvelle porte-parole du 1600 Pennsylvania Avenue a en quelque sorte vécu le «rêve américain». Son père, chauffeur de taxi, et sa mère, soignante à domicile, ont amassé 10 000$ pour commencer une nouvelle vie dans le Queens, à New York.

Elle a souvent répété que le parcours de sa famille avait été déterminant pour sa carrière. 

• À lire aussi: Voici à partir de quand les hommes gais pourront donner du sang au Québec

Elle a presque été canadienne 

Dans son livre Moving Forward, paru en 2019, Karine Jean-Pierre raconte qu’avant sa naissance, sa mère a tenté d’obtenir un visa canadien pour que sa fille naisse ici. Le plan était ensuite d’émigrer au sud de la frontière.

Les plans ont changé: Karine Jean-Pierre s'est pointé le bout du nez dix jours avant la date prévue. 

Elle a un enfant 

La nouvelle porte-parole de la Maison-Blanche a rencontré sa femme, Suzanne Malveaux, une journaliste pour la chaine CNN, lors de la convention nationale des démocrates, en 2012. 

AFP

Le couple a une petite fille de 7 ans, Soleil, née en 2014.

Une activiste  

Karine Jean-Pierre, qui est une fervente démocrate, a fait ses premiers pas en politique après avoir été diplômée de la prestigieuse Columbia University.

Elle milite aussi ardemment pour faire tomber les préjugés autour de la santé mentale. Pendant son enfance, la femme de 44 ans a été victime d’une agression sexuelle et elle ne cache pas avoir déjà souffert de dépression. Elle a également raconté avoir fait une tentative de suicide, parce que sa mère n’acceptait pas qu’elle soit lesbienne. Sa sœur Edwine lui a sauvé la vie. 

Elle a travaillé pour Barack Obama 

Avant d'oeuvrer au sein de l’administration Biden, Karine Jean-Pierre a travaillé pour les deux campagnes présidentielles du 44e président américain, Barack Obama.

Elle a par la suite collaboré à la campagne présidentielle de Joe Biden en 2020. Avant d'être nommée porte-parole adjointe de la première puissance mondiale, elle a été cheffe de cabinet de la vice-présidente Kamala Harris. 

Avec les informations de l’AFP et de Forbes