7 scandales et malaises qui ont marqué La soirée est (encore) jeune | 24 heures
/sdc

7 scandales et malaises qui ont marqué La soirée est (encore) jeune

Image principale de l'article 7 scandales et malaises qui ont marqué l'émission

C’est la fin d’une époque pour ceux qui aiment écouter la radio de 17h à 19h les soirs de fin de semaine.

Dimanche, après dix saisons, l’émission culte radio-canadienne La soirée est (encore) jeune tire sa révérence.

• À lire aussi: 12 moments à retenir de la dernière de la Soirée est (encore) jeune

Pendant ces nombreuses saisons, Jean-Philippe Wauthier, Olivier Niquet et Jean-Sébastien Girard (et anciennement Fred Savard) ont réussi à faire jaser d’eux à plus d’une reprise.

Voici sept controverses, malaises ou autres moments étranges impliquant cette émission dont le départ laissera certainement un trou:

1) Le mot en «M»  

Sébastien St-Jean / Agence QMI

En juin 2015, l’équipe de LSEEJ a connu son premier vrai scandale quand Jean-Sébastien Girard a fait une blague baveuse à l’égard de la ville de Québec. C’était à l'occasion d’une entrevue avec Michel Rivard, pendant laquelle on discutait d’une de ses chansons qui a été utilisée dans le film Bach et Bottine.

«C’est une très belle scène où on voit la ville de Québec, donc à cause de cette scène-là on a longtemps pensé que Québec n'était pas une ville de mongols.»

Évidemment, Québec étant Québec, la blague a pris des proportions monstres qui ont donné beaucoup de jus aux animateurs de radio de la Vieille Capitale.

Après quelques jours de tempête, M. Girard s’est excusé. Et le Québec est passé à autre chose.

Pour nous au Sac de chips, c’est là que notre ami JS est devenu le vilain en chef.

• À lire aussi: Jean-Sébastien Girard: le nouveau vilain québécois

2) L’autre mot en «M»  

Photo d'archives, Agence QMI

En février 2018, le chef du Parti Québécois Jean-François Lisée était de passage à l’émission avec Véronique Hivon, qui venait d’être nommée vice-cheffe du parti.

«Moi, je suis le chef, je ne suis pas porte-parole, Véronique est la vice-cheffe, ce n'est pas la co-porte-parole. En plus, contrairement à Manon, elle n'a pas de moustache», a lancé le politicien.

La blague a déclenché quelques grognements de la part du public et une grande pluie de messages fâchés sur les réseaux sociaux.

Quelques heures plus tard, après l’émission, M. Lisée s’est excusé sur sa page Facebook, dans une publication qu’il a titrée «Manon, la moustache et moi».

3) JP Ferland envoye à maison  

Serge Lapointe / Le Journal de Quebec

Fais du feu dans la cheminée, Jean-Pierre Ferland revient chez lui.

En décembre 2016, l'interprète du Petit roi est arrivé au bar Chez Roger, où il croyait qu’il participait à une émission de télé. Quand il s’est rendu compte qu’il participait uniquement à la version radiophonique de LSEEJ, Ferland a quitté les lieux, laissant les animateurs de l’émission bredouilles.

• À lire aussi: Jean-Pierre Ferland se «pousse» quelques minutes avant son entrevue à La soirée est (encore) jeune

L’équipe a lancé un appel à tous sur les réseaux sociaux pour trouver un invité bouche-trou de dernière minute. Heureusement, un groupe de mariachis est venu en renfort.

Qu’est-ce qu’on ferait sans les mariachis?

4) Une critique qui ne passe pas (les mots en M&M)  

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

En février 2019, Jean-Sébastien Girard est allé voir le spectacle de Marie-Mai au Centre Bell pour en parler en ondes.

Vous vous doutez sûrement qu’il n’eut pas trop de choses gentilles à dire...

Il a entre autres affirmé qu’il avait «l'impression que la plus grande fan de Marie-Mai, ce soir-là, c'était Marie-Mai». Il a même terminé sa chronique en la qualifiant de «fabrication narcissique du showbiz».

Évidemment, Mme Bouchard n’a pas aimé les propos pas très tendres de JS. La chanteuse a réagi sur les réseaux sociaux, poussant celui qui a clairement lu beaucoup de Nathalie Petrowski dans sa vie à revenir avec «des excuses» en ondes, ce qui n’a aidé d’aucune façon.

Quelques semaines plus tard, Marie-Mai s’est confiée à l’émission Dans les médias, animée par Marie-Louise Arsenault. Elle a déclaré qu’elle n’avait pas aimé être critiquée sur «qui elle était» plutôt que sur «ce qu’elle fait».

5) Vidi Vino Vici  

photo tirée de Twitter

En novembre 2018, l’animateur Jean-Philippe Wauthier a voulu faire plaisir à une amie atteinte d’une maladie en lui offrant une bouteille de vin. Cependant, pour se procurer ladite bouteille, il a dû traverser une ligne de piquetage à la SAQ. Et quelqu’un a évidemment capté la scène en photo.

L’animateur repentant a retourné sa bouteille à la succursale, mais le dommage était déjà fait. 

Évidemment, l’incident ne s’est pas produit pendant l’émission, mais ses collègues n’ont pas manqué l'occasion de lui tirer la pipe en ondes, donnant un excellent moment de radio.

6) Si j’avais les ailes d’un ange  

En 2017, dans le but de réparer les pots cassés avec Québec, les gars de La soirée sont débarqués dans le 418 pour présenter un numéro d’humour, à l'occasion d’un gala du festival ComédieHa! animé par Mike Ward.

Évidemment, les mots ne suffisent pas pour décrire ce qui s’est passé sur cette scène devant une salle comble, alors nous vous invitons à visionner ce moment d’anthologie.

Espérons que vous avez l’estomac solide.

7) La chaise musicale  

En 2017, une véritable bombe a éclaté dans le milieu radiophonique alors que Fred Savard a annoncé qu’il quittait l’émission à la fin de la saison. Durant tout l’été, les gens ont essayé de deviner qui allait dorénavant occuper le quatrième micro de LSEEJ.

Après de longs mois d'attente, on a appris que nul autre que Jay Du Temple ne se joignait à l’équipe. Mettons que les réactions furent mixtes.

• À lire aussi: Jay Du Temple devient co-animateur de La soirée est (encore) jeune

• À lire aussi: Coup de théâtre! Jay Du Temple quitte La soirée est (encore) jeune

Mais bon, avant longtemps, on s’est rendu compte que les gars nous en avaient passé une petite vite. Chaque semaine, on nous annonçait que le nouvel animateur de la semaine précédente avait déjà quitté son poste et on annonçait le petit nouveau.

La joke est devenue vieille très vite.

Malgré cette liste qui ne fait qu'énumérer leurs mauvais coups, l’équipe du Sac de chips souhaite féliciter les gars de La soirée pour dix belles années de radio. On leur souhaite bonne chance pour la suite.

Aussi sur Le Sac de chips  

s

s

s

Sur le même sujet