La ville de Montréal conseille à ses citoyens d'attendre en juin pour tondre la pelouse, mais ses citoyens remarquent que la ville tond déjà la pelouse dans les parcs | 24 heures
/sdc

La ville de Montréal conseille à ses citoyens d'attendre en juin pour tondre la pelouse, mais ses citoyens remarquent que la ville tond déjà la pelouse dans les parcs

Depuis quelques années, de plus en plus de voix s’élèvent pour suggérer d’attendre le mois de juin pour commencer à tondre la pelouse.

Les adeptes du «No Mow May» (traduit en français par En mai, laissez pousser!) estiment en effet que tondre la pelouse entraîne une perte et une dégradation des habitats des insectes, tout en supprimant de nombreuses fleurs sauvages qui jouent un rôle-clé dans l’alimentation des insectes pollinisateurs.

• À lire aussi: Un mouvement suggère ne pas tondre les pelouses en mai et les gens semblent aimer l’idée

Ce mouvement né en Angleterre veut donc favoriser la biodiversité en donnant davantage la chance aux abeilles, papillons et autres insectes pollinisateurs de proliférer avant qu’on leur coupe littéralement l’herbe sous le pied.

On vous en parlait déjà l’an dernier, et on a été ravis de voir, cette année, que la ville de Montréal incitait dorénavant ses citoyens à y participer.

Sur Facebook, une publication sur la page officielle de la ville mentionne d’ailleurs «Ne pas tondre en mai, un geste simple qui a un impact très positif pour notre biodiversité!»

🌱🌿 Nous savons que vous avez très hâte de sortir votre magnifique tondeuse électrique. Elle est tellement silencieuse...

Publié par Ville de Montréal sur Jeudi 5 mai 2022


C’est quand on va lire les commentaires sous ladite publication que le bât blesse.

• À lire aussi: Il invente un gicleur qui arrose les gens qui marchent sur sa pelouse

Plusieurs citoyens signalent en effet que le gazon du parc à proximité de chez eux a été coupé dans les derniers jours.

• À lire aussi: [VIDÉO] Un hurluberlu entre dans un stade de baseball, s’empare d’un tracteur et essaie de graver son nom sur le terrain

Le commentaire qui revient le plus souvent dans ces cas est: «Faites ce qu’on dit, pas ce qu’on fait».

Croyez-vous que la ville de Montréal devrait montrer l’exemple en attendant elle aussi le mois de juin pour commencer à tondre ses pelouses?

Sondage
Croyez-vous que la ville de Montréal devrait montrer l’exemple en attendant elle aussi le mois de juin pour commencer à tondre ses pelouses?

Oui, il le faut

Non, ce n’est pas nécessaire

À voir aussi sur le Sac de Chips:    

s

s

s


Sur le même sujet