Patron, le chien renifleur de mines ukrainien, reçoit une médaille de bravoure du président Zelensky | 24 heures
/bref

Patron, le chien renifleur de mines ukrainien, reçoit une médaille de bravoure du président Zelensky

Image principale de l'article Patron, le chien renifleur de mines, honoré
AFP

Avec sa veste de protection et son fin museau, Patron a détecté plus de 200 mines russes. En hommage à son travail, la petite bête poilue a reçu une médaille de bravoure des mains du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

• À lire aussi: La Russie utilise des dauphins pour se protéger contre les sous-marins ukrainiens

• À lire aussi: En Ukraine, la Russie défend «la patrie», affirme Poutine en célébrant la victoire de 1945

• À lire aussi: Pour un remix de «2Step», Ed Sheeran tourne une vidéo avec un band ukrainien parti au combat

Patron, un petit Jack Russel de deux ans et demi dont le nom signifie «munitions» en ukrainien, a reçu cet honneur lors d’une conférence de presse à Kyïv, dimanche. 

Depuis le début de l’invasion russe, Patron et son maître Mykhailo Iliev ont aidé l'armée ukrainienne à détecter des mines et des explosifs dissimulés par les troupes de Vladimir Poutine dans la ville de Tchernihiv, au nord-est du pays. 

«Aujourd’hui, je veux récompenser ces héros qui déminent déjà notre territoire, a déclaré Zelensky. Et avec nos héros, un merveilleux petit sapeur – Patron – qui aide non seulement à neutraliser les explosifs, mais aussi à enseigner à nos enfants les règles de sécurité nécessaires dans les zones menacées par les mines.»

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, qui était en visite surprise en Ukraine, était présent pour la cérémonie. Il a d’ailleurs annoncé une aide militaire supplémentaire de 50 M$, dont une partie financera des opérations de déminage. 

Pendant la cérémonie, le petit Patron ne s’est pas gêné pour japper en direction de Justin Trudeau, qui a vite tapoté ses poches à la recherche d’une gâterie pour le récipiendaire à quatre pattes.

«Même si le chien aboyait vers moi, nous contribuons à financer cette opération», a-t-il lancé à la blague dimanche.

Depuis le début de l’invasion russe, le petit Patron est devenu un symbole national de la résistance ukrainienne contre les troupes russes.

Il n’est pas rare de l'apercevoir dans des vidéos sur les réseaux sociaux gouvernementaux, notamment dans celles du Center for Strategic Communications d’Ukraine, une agence gouvernementale mise sur pied pour contrer la désinformation russe.

Avec les informations de The Guardian