Dans une famille polyamoureuse de quatre adultes, les deux papas ne savent pas qui est le père de quel enfant | 24 heures
/sdc

Dans une famille polyamoureuse de quatre adultes, les deux papas ne savent pas qui est le père de quel enfant

«J'ai deux amis qui sont aussi mes amoureux», chantait Isabelle Pierre dans les années 1970.

Cinquante ans plus tard, Taya Hartless et Alysia Rodgers pourraient chanter «On a deux amis qui sont aussi nos amoureux et les pères de nos enfants, mais on ne sait pas lequel l’est duquel et c’est bien correct de même»...

• À lire aussi: L’homme qui a épousé sa poupée sexuelle s’est dénudé les foufounes à Bulgaria’s Got Talent

Taya et Sean Hartless ont rencontré Alysia et Tyler Rodgers en ligne en 2019, avec l’intention de mettre du piquant dans leurs vies sexuelles, rapporte LADbible.

De fil en aiguille, les sentiments d’excitation sexuelle se sont transformés en sentiments amoureux, et les quatre adultes ont décidé de former un «quatrouple» (ou un «quouple»?, ou un «tetrouple»?).

En 2020, ils ont pris la décision de tous déménager ensemble, et ont eu deux enfants (un par femme), qui sont venus s’ajouter aux deux que Tyler et Alysia avaient déjà.

• À lire aussi: Un Canadien a dansé nu sur une montagne sacrée: il sera expulsé de Bali

Le problème, qui ne semble pas être un problème pour eux, est qu’ils ne savent pas qui est le père biologique de chacun des deux plus récents membres de la famille.


«Aucun d'entre nous n'avait été polyamoureux auparavant, mais nous nous sommes tous rencontrés et sommes tombés amoureux. Depuis que nous avons emménagé ensemble, nous avons tous co-parenté tous les enfants - nous formons une grande unité familiale», a raconté Taya, qui est âgée de 27 ans.

«Beaucoup de gens ne comprennent pas vraiment le polyamour et pensent que c’est déviant ou malsain d'une certaine manière. C'est vrai que ça n'a pas toujours été facile - j'ai mis du temps à admettre que j'avais des sentiments pour quelqu'un d'autre - et on est vraiment jaloux parfois», a-t-elle ajouté.

• À lire aussi: 12 citations abracadabrantes entendues dans la vidéo de la madame qui ressent tellement les anges qu'elle rote fort

Malgré l’envie ou l’impression de ne parfois pas avoir autant d’attention que sa compagne, elle voit de nombreux côtés positifs à sa relation inhabituelle.

«Maintenant, c'est tellement naturel pour nous tous et je suis tellement reconnaissante d'avoir plusieurs partenaires avec qui élever des enfants. Pourquoi ne voudriez-vous pas plus d'amour et de soutien et plus de mains autour de vous? C'est une vie désordonnée, trépidante, folle et merveilleuse - et je ne peux penser à rien d'autre que nous pourrions jamais vouloir», s’enthousiasme-t-elle lorsqu’elle évoque son «unité familiale» unique.

Elle a aussi expliqué de quelle façon les choses se passent au niveau du lit conjugal.

En fait, il n’y a pas qu’un seul énorme lit où les quatre adultes dorment (et procréent).

• À lire aussi: Un homme avec 9 épouses doit faire un horaire de sexe

Non, chaque femme a sa chambre, et les hommes alternent de chambre chaque nuit afin qu’il n’y ait pas de conflit à ce sujet.

Et pour ceux que ça intéresse, non, ils n’invitent personne d’autre dans leurs chambres à coucher.

Ils sont un quouple fermé, donc.

À voir aussi sur le Sac de Chips: 

s

s

s

Sur le même sujet