David Cronenberg s'attend à ce que des gens quittent la salle pendant la première de son nouveau film | 24 heures
/sdc

David Cronenberg s'attend à ce que des gens quittent la salle pendant la première de son nouveau film

Image principale de l'article Il s'attend à ce que des gens quittent la salle
AFP

David Cronenberg s'attend à ce que des gens sortent de la première de son prochain film, Crimes of the Future, «dans les cinq premières minutes».

Le réalisateur sera présent au Festival de Cannes avec un retour aux sources, alors qu'on retrouvera Viggo Mortensen, qui incarnera un artiste travaillant avec la chirurgie comme forme d'art, mais aussi Léa Seydoux et Kristen Stewart.

• À lire aussi: Netflix pourrait surcharger les abonnés qui partagent leurs mots de passe

Interrogé par Deadline, le cinéaste a révélé, au sujet des détails graphiques, que certaines scènes sont «très fortes» et que des gens risquent de quitter la salle.

«Je suis sûr que des gens partiront dans les cinq premières minutes. Certains qui ont vu le film ont dit qu'ils pensent que les 20 dernières minutes seront très dures et que des gens partiront. Un gars a dit qu'il avait presque eu une crise de panique. Et j'ai dit: eh bien, ça serait OK. Mais je ne pense pas que ce sera la réaction générale. Je m'attends à des départs, à Cannes, et c'est très spécial», a-t-il expliqué.

• À lire aussi: Nicolas Cage a failli acheter une grotte remplie de chauve-souris

Quelque chose dont il a l'habitude, après avoir été hué pendant la première de Crash, en 1996. 

Il ne s'attend cependant pas à la même réaction.

«Je ne suis pas nerveux, j'ai hâte, car lorsque vous réalisez un film, vous voulez que les gens y réagissent. Je ne pense pas qu'on aura l'expérience de Crash. Qu'ils soient aussi outrés qu'avec Crash, je ne pense pas. Ils pourraient être révulsés au point de vouloir partir, mais pas outrés. Mais je ne sais pas ce qui va se passer», conclut-il.

À voir aussi sur le Sac de chips:  

s

s

s

Sur le même sujet