Les locations à court terme ne seront bientôt plus permises sur cette île d’Hawaii | 24 heures
/silo57

Les locations à court terme ne seront bientôt plus permises sur cette île d’Hawaii

Les voyageurs qui souhaitent se loger à O'ahu, l’île la plus visitée d’Hawaii, pourraient faire face à une bien mauvaise surprise à l’avenir.

Une nouvelle loi fut votée dans les dernières semaines. Celle-ci stipule que les locations à court terme, que ce soit Airbnb ou une autre forme d’hébergement, devront être d’un minimum de 90 jours (environ trois mois). 

Actuellement, la durée minimale pour un séjour à court terme est de 30 jours. 

Ainsi, dès le 23 octobre 2022, le minimum pour la location à court terme dans une zone résidentielle passera de 30 à 90 jours. 

Les voyageurs qui désirent rester sur l’île moins de 90 jours devront se tourner vers ses hôtels et ses tout-inclus. 

Cette nouvelle loi fut votée dans l'espoir de protéger l’île et ses habitants. 

«Il s’agit avant tout de reconquérir nos quartiers résidentiels. Ceux-ci ont clairement été perturbés par les milliers de locations de vacances qui ont opéré en dehors des zones de villégiature désignées», a déclaré le maire d'Honolulu dans un communiqué, le 26 avril dernier. «C'est une forme de gestion du tourisme, mais il s'agit aussi de récupérer des logements sur le marché et protéger les ressources naturelles d'O'ahu pour les décennies à venir.»

Cependant, cette loi ne s'appliquera pas aux locations de vacances des zones de villégiature désignées, y compris Ko Olina, Turtle Bay et certaines parties de Waikiki (la partie la plus touristique de l’île).

Maintenant, si vous désirez visiter l’île, vous songerez peut-être à y rester plus de 90 jours et à télétravailler dans un décor des plus paradisiaques. On lance l'idée comme ça...

Ne manquez pas nos plus récentes vidéos!     

s

s

Sur le même sujet