Stephen King lâche un bon vieux «sacrament» sur Twitter et tout le monde capote | 24 heures
/bref

Stephen King lâche un bon vieux «sacrament» sur Twitter et tout le monde capote

Image principale de l'article Stephen King lâche un «sacrament» sur Twitter
AFP

L’écrivain à succès Stephen King a fait sourire (malgré lui, précisons-le) les Québécois, en publiant un tweet pour le moins inusité dans lequel il sacre en bon Elvis Gratton.  

• À lire aussi: L’ancien maire du Plateau Luc Ferrandez fait un tweet qui laisse tout le monde perplexe

• À lire aussi: André Arthur a tweeté sa propre mort

• À lire aussi: Quelle limite à la liberté d’expression sur Twitter?

«Sacrament», a tout bonnement écrit le célèbre auteur américain, jeudi, en voulant corriger une faute de frappe d’un précédent tweet concernant le droit à l’avortement aux États-Unis. Parce que, oui, sacrament est aussi un mot anglais, ç'a l'air. L'auteur derrière Misery, It et The Shining a donc simplement réécrit le mot corrigé... dans une seconde publication.

Bien que ce ne soit qu’une correction, il n’en fallait pas plus pour que la twittosphère québécoise s'emballe! 

Que dire de cette réponse, en référence — vous l’aurez deviné — à la célèbre réplique de Marc Gagnon dans la série à succès Lance et compte?

Il y a aussi la version du populaire joueur du National de Québec, Pierre Lambert, tirée de la même série culte.

D’autres ont simplement complété le tweet de Stephen King en y ajoutant un, deux ou trois gros mots religieux bien d’ici.

Qui sait, peut-être tweetera-t-il un jour un «batince», un «calice», un «calvaire», un «bâtard» ou un «torrieux»?