Ce qu'il faut savoir sur les boissons de cannabis vendues à la SQDC | 24 heures
/panorama

Ce qu'il faut savoir sur les boissons de cannabis vendues à la SQDC

Image principale de l'article Ce qu'il faut savoir sur les boissons de cannabis

Que ce soit pour remplacer la bière ou les joints, les boissons de cannabis risquent de prendre de plus en plus de place dans vos rassemblements entre amis cet été. Voici ce que vous devez savoir sur ces boissons. 

• À lire aussi: On boit quoi cet été? Voici les tendances boissons 2022

C’est quoi, les boissons au cannabis?  

Ce sont des boissons prêtes à boire en canette, en bouteille ou encore sous forme de sachet de thé à infuser soi-même, dans lesquelles des extraits de cannabis sont incorporés. Elles peuvent contenir du CBD, la substance la moins psychoactive et populaire pour ses vertus relaxantes, du THC, la substance la plus connue de la plante qui procure un buzz, ou encore un mélange des deux.  

• À lire aussi: On a demandé à des experts si le CBD aide vraiment à dormir

• À lire aussi: Les effets thérapeutiques du CBD ressentis même à petite dose

Plusieurs saveurs 

Avant leur légalisation, les boissons que l’on retrouvait sur le marché noir étaient réputées pour leur texture huileuse et leur goût amer.  Elles avaient aussi généralement une haute concentration de THC ou de CBD. Les effets se faisaient donc vite ressentir, après avoir consommé une très petite quantité. 

Photo d'archives

Les produits vendus à la SQDC sont bien plus agréables pour les papilles. Et Il y en a pour tous les goûts : sucrées ou pas, allant de saveurs houblonnées rappelant la bière, jusqu’aux saveurs de fruits exotiques comme mangue et fruit de la passion.  

Différentes puissances 

La concentration en CBD et en THC des produits a aussi été diluée. Ils sont offerts en deux formats : 2,5 mg et 5 mg. Ce sont des quantités qui permettent de boire une bouteille au complet (et même plus qu’une), un peu comme pour les boissons alcoolisées.  

Ne soyez pas surpris : la SQDC se doit de limiter la quantité de cannabis de chaque commande à 30 grammes. Pour cette raison, vous ne pouvez pas acheter plus de quatre ou six boissons (selon le format) en même temps.  

Mise en garde  

Quand le cannabis est inhalé, les composés actifs sont absorbés dans les vaisseaux sanguins via les poumons, ce qui veut dire que les effets se font ressentir en quelques secondes ou en quelques minutes seulement. 

• À lire aussi: 12 conseils faciles pour rendre votre consommation de drogue plus sécuritaire

À l’inverse, les boissons de cannabis doivent être traitées par le système digestif avant d’atteindre la circulation sanguine. Il peut donc falloir entre 30 minutes à deux heures avant d’en ressentir les effets. Il est conseillé d’être patient et de ne pas consommer rapidement plusieurs boissons.  

Il est aussi déconseillé de mélanger de l’alcool aux boissons de cannabis, simplement parce que lorsqu’ils sont consommés en même temps, leurs effets dépresseurs se multiplient, avec des résultats inattendus et potentiellement nocifs.  

Informez-vous auprès de votre ville 

Il est important de noter que la loi provinciale entourant la consommation de cannabis dans les lieux publics interdit d’en fumer et d’en vapoter, mais qu’elle n’encadre pas les autres formes d’usage. Ainsi, il n’est généralement pas interdit de consommer ces boissons dans les parcs. Il vaut toutefois mieux de s’informer auprès des villes où vous vous trouvez, puisqu’elles peuvent l’interdire. 

TOMA ICZKOVITS

À Montréal, les seuls arrondissements à l’interdire sont ceux de Saint-Laurent et de Rivière-des-Prairies--Pointe-aux-Trembles. 

− Avec les informations de: SQDC, Canopy Growth