2204$: c’est le montant moyen qu’il faut débourser pour se loger à Toronto | 24 heures
/portemonnaie

2204$: c’est le montant moyen qu’il faut débourser pour se loger à Toronto

Image principale de l'article 2204$ par mois pour se loger à Toronto
Photo d'archives, AFP

Vous n’avez pas la berlue : 2204$ est le montant mensuel moyen pour une location dans la région de la Ville reine, soit une augmentation annuelle de 12% par rapport à la même période l’an passé, révèle un nouveau rapport. 

• À lire aussi: Les jeunes Canadiens n'ont pas les moyens de vivre en ville

Ce montant grimpe à 2325$ par mois pour un appartement en plein centre-ville, une hausse de 16% en un an, conclut un rapport mené en avril dernier par la firme spécialisée en immobilier Bullpen Research & Consulting. 

Les appartements loués en copropriété à Toronto gagnent la palme de l’augmentation annuelle la plus frappante, avec un loyer moyen de 2509$ - un bond de 21% par rapport à 2021. Les locataires de maisons unifamiliales doivent quant à eux débourser en moyenne 3 026$ par mois, une hausse annuelle de 8%. 

«Après plusieurs mois d’augmentations mensuelles consécutives en 2021, le loyer moyen s’est stabilisé dans la grande région de Toronto, mais la menace des taux d’intérêt plus élevés ont sans doute empêché les acheteurs potentiels de se sortir du marché locatif», estime le président de la firme, Ben Myers.  

• À lire aussi: Fini la visite après 23 heures: un propriétaire peut-il imposer un couvre-feu à son locataire?

Fait intéressant : le loyer moyen à Toronto de 2204$ par mois détonne fortement du loyer moyen de 1570$ déterminé par la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL), en octobre dernier. 

Comme l’avait montré cette enquête du 24 heures, il n’est pas rare que les données de l’organisme ne reflètent pas la réalité sur le terrain, puisqu’on prend en considération les loyers des logements déjà loués. Le prix des loyers sur le marché aurait tendance à être plus élevé que ceux qui sont déjà loués, estimait la porte-parole du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), Véronique Laflamme, en mars dernier.  

Quand on se compare, on se console  

À Montréal, le loyer moyen pour se loger est de 913$, contre 1570$ à Toronto et 1546$ à Vancouver, selon le plus récent rapport de la SCHL, se basant sur l’année 2021. Même si ces chiffres ne représentent pas forcément la réalité, il n’en demeure pas loin que l’écart a de quoi remettre les choses en perspective.  

En février dernier, la SCHL a partagé un outil comparatif pour déterminer le nombre d’heures de travail mensuelles nécessaires pour maintenir un loyer mensuel d’un appartement de deux chambres à 30% de son revenu brut. 

Un emploi à temps plein correspond à 150 heures par mois, soit 37,5 heures par semaine. La SCHL considère que si une personne doit travailler plus de 150 heures par mois au salaire moyen, le loyer moyen n’est pas abordable pour une personne seule.  

• À lire aussi: «Du jamais-vu» : Un propriétaire sur quatre aurait affaire à une cession de bail, une situation «très grave» selon la CORPIQ

Mauvaise nouvelle pour les habitants de Toronto, qui devraient travailler 178,3 heures par mois, soit 44,5 heures par semaine, ou ceux de Vancouver, on parle plutôt de 198 heures par mois, soit 49,5 heures par semaine. 

Même si la crise actuelle ne nous en donne pas l’impression, le marché locatif de Montréal est encore abordable comparativement aux autres grandes villes canadiennes, puisqu’une personne seule au salaire moyen n’aurait qu’à travailler 105,8 heures par mois, soit 26,4 heures par semaine. 

Sur le même sujet

À lire aussi

Vous pourriez aimer

En collaboration avec nos partenaires