Les solutions à l'inflation de divers pays à travers le monde | 24 heures
/portemonnaie

Les solutions à l'inflation de divers pays à travers le monde

L’inflation a atteint des records au Canada, aux États-Unis, en Europe et à bien d'autres endroits dans le monde. Les gouvernements mettent en place des mesures différentes pour tenter de lutter contre l'augmentation des prix qui bouscule l’économie de leur pays. Voici un tour d'horizon.

• À lire aussi: Vous avez peut-être reçu votre 500$ du gouvernement sans le savoir

Canada     

L'inflation était de 6,8% en avril au Canada, le taux le plus haut depuis 1991. Les gouvernements des provinces ont pris différentes décisions.

Québec

En mars dernier, lors du dépôt de son budget, le gouvernement Legault a annoncé qu’il remettait un chèque de 500$ à toutes les personnes ayant un revenu annuel inférieur à 100 000$. Le 31 mai dernier, le premier ministre du Québec a promis d’envoyer un autre chèque pour aider les ménages québécois, s’il est réélu le 3 octobre prochain.

Ontario

Le gouvernement de Doug Ford a annoncé en avril dernier une augmentation de 8% du salaire minimum, le portant à 15,50$ de l’heure, à compter du 1er octobre 2022.

Alberta

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Depuis le 1er avril, les Albertains déboursent moins d’argent à la pompe en raison de la levée d’une taxe provinciale sur l’essence. Cette exemption de la taxe, décrétée par le premier ministre, Jason Kenney, début mars, permet aux automobilistes d’économiser 13 cents par litre d’essence.

En mars, le gouvernement albertain a également annoncé le versement de 150$ à chaque ménage pour les aider à compenser le coût de l’électricité au cours des trois premiers mois de l’année.

Terre-Neuve-et-Labrador

La province va réduire de 8 cents le prix à la pompe, et ce, jusqu’à la fin de l’année. Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a aussi annoncé le 26 mai dernier que le salaire minimum augmentera progressivement pour atteindre 15$ l’heure dans moins d’un an et demi.

De plus, les foyers dont le revenu est inférieur à 100 000$ par année pourront recevoir un chèque de 500$ pour les aider à payer leur mazout.

• À lire aussi: Cory Albert: tiktokeur et investisseur immobilier à 21 ans

Manitoba

Le 30 mai 2022, le gouvernement manitobain a déposé un projet de loi qui lui permettrait d’augmenter le salaire minimum au-delà des augmentations législatives lorsque l’inflation dans la province dépasse 5% dans le premier trimestre de l’année civile.

Nouveau-Brunswick

Le gouvernement a annoncé le 1er juin dernier la mise en place d’une nouvelle prestation d’urgence pour le carburant et la nourriture. Celle-ci comprend un paiement unique de 225$ aux personnes seules à faible revenu, et de 450$ pour les familles. Depuis le mois de mars, un total de 2 millions $ a aussi été donné aux banques alimentaires.

Colombie-Britannique

Le salaire minimum a augmenté de 45 cents, le 1er juin, pour atteindre 15,65$ l’heure. Cette augmentation annoncée en mars est basée sur le taux d’inflation. Il s’agit du salaire minimum le plus élevé au Canada.

Île-du-Prince-Édouard

En mars, le gouvernement a promis d’offrir un chèque de 150$ aux personnes ayant un revenu de moins de 35 000 $ par année, et 100$ à ceux qui gagnent entre 35 000$ et 55 000$.

Un plan pour réduire le prix du transport en commun de la province est aussi prévu. La passe mensuelle pourrait ainsi coûter 20$ aux adultes, 10$ aux étudiants et aux aînés, et sera gratuite pour les enfants.

• À lire aussi: Voici où les loyers ont le plus augmenté en 10 ans

Saskatchewan

Une augmentation progressive du salaire minimum a été annoncée début mai par la province. Il devrait ainsi atteindre 15$ l’heure le 1er octobre 2024.

Nouvelle-Écosse

En janvier 2022, la province a décidé d’augmenter progressivement le salaire minimum afin que celui-ci atteigne 15$ l’heure en 2024. Actuellement, le salaire minimum est de 13,35$ l’heure.

Un versement unique de 150$ à tous les bénéficiaires de l’aide au revenu et du soutien aux personnes handicapées a aussi été annoncé en mars. Un autre 150$ a également été offert aux citoyens admissibles au programme d’aide au chauffage. Un peu plus de 1 million $ a été versé pour aider les banques alimentaires.

Yukon

L’an dernier, le gouvernement du Yukon a décidé d’indexer l’augmentation des loyers résidentiels sur l’inflation. La mesure est entrée en vigueur le 15 mai 2021 et le restera jusqu’au 31 janvier 2023.

Aux États-Unis    

L'inflation a atteint 8,5% en mars, la plus haut taux depuis 1981.

AFP

Le 10 mai dernier, le président des États-Unis Joe Biden a déclaré que la lutte contre l’inflation était sa «principale priorité économique» et a rappelé que c’était le rôle de la Banque centrale américaine (Fed) de limiter la hausse des prix et d’assurer le plein emploi. Cette dernière a déjà commencé à relever ses taux directeurs pour ralentir la consommation et l’investissement devrait continuer.

Le président des États-Unis a par ailleurs évoqué d’autres mesures, comme augmenter les impôts des plus riches et des multinationales, réduire les frais de garde des enfants, mais ces mesures nécessitent que le Congrès adopte une législation.

• À lire aussi: Qu'est-ce qu'on attend pour taxer les (ultra)riches?

• À lire aussi: En moins de 3 heures, les PDG les mieux payés au pays ont (déjà) gagné votre salaire annuel

Mexique    

AFP

Le président mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador, a annoncé le 4 mai dernier avoir passé un accord avec le secteur privé pour stabiliser les tarifs de 24 produits qualifiés de première nécessité d’ici le mois d’octobre.

Europe    

L'inflation était de 8,1% en mai, taux le plus haut depuis 1999.

AFP

France

Depuis février, la France a mis en place un gel des tarifs de gaz et d’électricité. D’autres mesures sont prévues, après les élections législatives du mois de juin. Parmi elles, une revalorisation des retraites, des augmentations pour les fonctionnaires, une baisse des cotisations pour les indépendants et un chèque alimentaire pour les foyers les plus modestes.

Royaume-Uni

Londres a débloqué 15 milliards de livres (environ 23 milliards $ CAN) en aides pour les ménages les plus défavorisés. Ces aides sont financées grâce à une taxe de 25% imposée sur les bénéfices des géants pétroliers.

• À lire aussi: Crise du logement: voici pourquoi on dénonce de plus en plus les flips immobiliers

Allemagne

Depuis mars, les aides publiques au chauffage en Allemagne ont doublé pour les ménages les plus vulnérables. Un programme d'aides supplémentaires de plusieurs milliards d'euros a également été voté récemment au Parlement. Il prévoit notamment la mise en place d’un ticket à 9 euros (12$ CAN) donnant accès à tous les transports en commun du pays cet été et un versement de 300 euros (environ 400$ CAN) à tous les salariés imposables. La taxe sur les carburants sera aussi baissée, entre juin et août, au minimum européen, soit une baisse de 14 à 30 centimes par litre.

Italie

Le gouvernement a annoncé une baisse d’environ 30 centimes par litre des taxes sur les carburants, l’imposition d’une taxe de 25% sur les profits des sociétés du secteur de l’énergie, ainsi qu’un chèque de 200 euros (270$ CAN) pour les Italiens ayant un revenu annuel inférieur à 35 000 euros (47 000$ CAN).

Espagne

Depuis le 1er avril, et ce, jusqu’au 30 juin, les Espagnols profitent d’une subvention de 20 centimes d'euros par litre de carburant (15 centimes financés par l'État et de 5 centimes par les compagnies pétrolières). Le plan d’aide de Madrid, annoncé fin mars prévoit aussi la limitation à 2% des hausses de loyers et une augmentation de 15% du revenu minimum vital.

• À lire aussi: Possible d'abolir la taxe de bienvenue? «Pas vraiment», dit une experte

Suède

La Suède a annoncé au mois de mars une baisse d'impôt de 1,30 couronne par litre de gazole (environ 12 centimes), jusqu'au 31 octobre.

Belgique et les Pays-Bas

Les deux pays ont décidé d’abaisser la TVA sur le gaz naturel, l’électricité et le chauffage urbain et de réduire l’impôt sur les carburants.

Hongrie

Le pays plafonne les prix des denrées alimentaires de base depuis février. Les voitures immatriculées dans le pays peuvent bénéficier d’un gel du tarif du litre du carburant à environ 1,2 euro (environ 1,61$ CAN).

Australie    

AFP

Fin mai, le gouvernement australien a présenté une série de mesures, telles que la réduction de moitié de la taxe sur l’essence, des paiements uniques de 250$ AUD (environ 230$ CAN) pour les personnes ayant des revenus faibles et moyens.

Nouvelle-Zélande    

AFP

Le gouvernement néo-zélandais a annoncé en mai qu’il distribuerait quelques centaines de dollars supplémentaires à plus de deux millions de citoyens à faible revenu pour les aider. Ainsi des versements de 350$ NZD (environ 290$ CAN) sur trois mois seront distribués en août pour ceux qui gagnent moins de 70 000$ NZD (environ 55 000$ CAN) par an. Le gouvernement a également annoncé une réduction des taxes sur l’essence et des tarifs de transport en commun à moitié prix.

À VOIR AUSSI

s