Des finissants remettent un drapeau gai à leur directeur pour dénoncer une politique anti-LGBTQ+ | 24 heures
/bref

Des finissants remettent un drapeau gai à leur directeur pour dénoncer une politique anti-LGBTQ+

Image principale de l'article Des finissants donnent un drapeau gai au directeur
Photos tirées de Twitter

Cinquante finissants ont remis un drapeau arc-en-ciel à leur directeur lors d’une cérémonie de remise des diplômes pour s’opposer à une nouvelle règle d’embauche anti-LGBTQ+ de leur université catholique. 

• À lire aussi: Les hommes trans responsables d’une pénurie de tampons, selon une élue républicaine

• À lire aussi: Censuré par son école, il utilise ses cheveux bouclés pour parler d’homosexualité et devient viral

• À lire aussi: Café Reine Garçon: des commerces qui s'affichent LGBTQ+, c'est encore important en 2022

Dans une vidéo filmée dimanche dernier et qui a depuis fait le tour du web, on peut voir les étudiants de la Seattle Pacific University (SPU) se présenter sur scène les uns après les autres pour recevoir leur diplôme des mains du directeur par intérim, Pete Menjares.

«Tout a commencé par une conversation entre étudiants. On se disait qu'on ne voulait pas vraiment serrer la main du directeur à la remise des diplômes. Alors on s'est demandé ce qu'on pourrait faire à la place. Et l'idée de lui remettre un drapeau de la fierté nous est venue», raconte celle qui est derrière l'action, Chloe Guilot, en entrevue à CNN. 

Sur Twitter, les finissants ont écrit le message suivant: «Nous espérons que vous vous souviendrez toujours de nous, Pete. Et nous espérons aussi que vous changerez la politique pour que nous n’ayons plus à dormir à l’extérieur de votre bureau.»

Depuis trois semaines, les étudiants sont en mode sit-in devant les bureaux du directeur de la SPU, un établissement catholique de l’ouest des États-Unis affilié à la «Free Methodist Church USA». 

Il y a un peu moins d’un mois, le conseil d’administration de l’université a décidé de maintenir une règle interdisant d’engager des personnes issues des communautés LGBTQ+, une politique qui serait essentielle au maintien de l’«identité historique» de l'établissement d’ enseignement catholique, peut-on lire dans un communiqué publié le 23 mai dernier.

• À lire aussi: Le drapeau arc-en-ciel interdit lors de la Coupe du monde de soccer au Qatar?

Pete Menjares affirme pour sa part respecter le point de vue des étudiants qui ont décidé de lui remettre un drapeau arc-en-ciel, ajoutant que ça avait été une belle journée de célébration avec les nouveaux diplômés. 

Avec les informations de CNN