Des finissants ukrainiens photographiés dans les ruines d'une ville détruite | 24 heures
/bref

Des finissants ukrainiens photographiés dans les ruines d'une ville détruite

Image principale de l'article Des finissants photographiés dans des ruines

Un photographe a immortalisé de manière «surréaliste» un moment charnière dans la vie d’un adolescent, en photographiant un groupe de finissants ukrainiens dans les ruines de Tchernihiv, une ville de l’est de l’Ukraine détruite par les troupes russes.

• À lire aussi: Des finissants remettent un drapeau gai à leur directeur pour dénoncer une politique anti-LGBTQ+

• À lire aussi: 3 bombes barbares utilisées en Ukraine qui pourraient coûter cher à la Russie 

• À lire aussi: La guerre en Ukraine, un désastre tactique pour l’armée russe

Stanislav Senyk a photographié les adolescents dans un cratère provoqué par une explosion, dans un immeuble dénudé de ses murs ou encore sur un tank ennemi abandonné. 

Sur Instagram, l'artiste de 25 ans explique qu'il voulait absolument créer un album de photos pour les 40 finissants et leur enseignante, après que leur ville eut été durement frappée par les bombardements de l’armée de Vladimir Poutine.

«Les étudiants me rappellent les anciens combattants. Ils racontent des histoires horribles, mais sans désespoir. Ils sont devenus plus forts, ils se sont adaptés et ils ont continué à vivre», écrit le photographe ukrainien sur Instagram.

En entrevue avec Reuters, il affirme être convaincu que ce projet était «très important» pour la mémoire collective. «Et dans 10 ou 15 ans, lorsqu’ils [les finissants] auront à leur tour des enfants, ils pourront leur montrer ces photos.»

Une étudiante ayant participé à la séance photo a confié avoir trouvé l’expérience amusante, mais «émotionnellement difficile». 

Avec sa série de photos, Stanislav Senyk souhaite récolter des fonds pour les soldats ukrainiens qui combattent les forces russes. 

Avec les informations du New York Post