À Washington, il faudra payer (très) cher pour «plaquer» un VUS et un «pickup» | 24 heures
/environment

À Washington, il faudra payer (très) cher pour «plaquer» un VUS et un «pickup»

Image principale de l'article Des frais d'immatriculation selon le poids du char
lunamarina - stock.adobe.com

Dès 2024, les résidents de Washington y penseront à deux fois avant d’échanger leur petite voiture compacte contre un véhicule utilitaire sport (VUS) ou un pickup. Le conseil de ville a voté pour une refonte des tarifs d’immatriculation et, comme au marchand de bonbons du coin, il faudra payer (beaucoup plus) cher selon le poids.

• À lire aussi: Le Hummer électrique arrive au Québec: une tendance «inquiétante»

• À lire aussi: La pollution de l’air réduit l’espérance de vie mondiale de deux ans

• À lire aussi: Transport en commun: l’autobus à 1 $ en cas de smog à Laval

En entrevue avec la chaine NBC, Mary Cheh, membre du conseil, donne trois simples raisons pour que la ville en arrive à cette nouvelle tarification.

«Premièrement, cela affecte considérablement nos routes. Deuxièmement, c’est mauvais pour l’environnement. Troisièmement, et voici une chose à laquelle je veux que les gens réfléchissent: si vous êtes heurté par l’un de ces véhicules lourds, vous avez de deux à trois fois plus de chance de mourir si vous êtes un piéton ou un cycliste», dit-elle.

Plus du triple du prix  

Pour les véhicules de plus de 6000 lbs, les propriétaires devront payer 500$ par année, soit plus du triple des 155$ déboursé actuellement. On a qu’à penser à un Ford F-150.

Quant aux voitures de plus de 5000 lbs, la tarification passera de 155$ à 250$ et de 115$ à 175$ pour celles pesant entre 3500 et 5000 lbs. C’est le cas d’une Audi Q5, par exemple. 

Abdruck fuer Pressezwecke honora

Seule l’immatriculation des voitures de moins de 3500 lbs, comme une Honda Civic ou une Toyota Corolla, reste inchangée à 72$ annuellement. 

À titre comparatif, l’État du Delaware, près du District of Colombia, un automobiliste peut enregistrer sa voiture de moins de 5000 lbs pour seulement 40 $ et 3,80$ pour chaque 1000 livres additionnels. 

D’après Mme Cheh, la refonte tarifaire engendrerait près de 40 millions $ lors des cinq premières années. L’argent sera investi dans différents programmes de sécurité routière dans les secteurs scolaires et à la protection des écoliers, indique-t-elle.

L’exemple montréalais  

Dans certains arrondissements de Montréal, il requiert une vignette pour se stationner sur une rue résidentielle, mais la tarification diffère d’un endroit à l’autre et il en coûte parfois plus cher d’avoir un gros véhicule.

MÉLANIE COLLEU/24 HEURES/AGENCE QMI

Sur le Plateau Mont-Royal, le proprio d’une petite voiture compacte paie annuellement sa vignette de stationnement 167,86$ contre 269,04$ pour un pickup.

Une vidéo qui pourrait aussi vous intéresser:  

s