Qui est Gustavo Petro, le premier président colombien de gauche en 200 ans? | 24 heures
/bref

Qui est Gustavo Petro, le premier président colombien de gauche en 200 ans?

Image principale de l'article Un 1er président colombien gauchiste en 200 ans
AFP

Jamais, en 200 ans d'histoire, la Colombie n'avait élu de président de gauche. Mais voilà qu'une page d'histoire a été tournée, avec l'élection de Gustavo Petro. 

• À lire aussi: Les solutions à l'inflation de divers pays à travers le monde

• À lire aussi: Un nouveau sommet d’inégalité: 2750 milliardaires contrôlent 3,5% de la richesse mondiale

«Nous nous engageons à un changement véritable, un changement réel, a lancé le sénateur de 62 ans au soir de sa victoire. Le gouvernement qui entrera en fonction le 7 août sera celui de la vie, de la paix, de la justice sociale et de la justice environnementale.»

«Aujourd’hui est un jour de fête pour le peuple. Laissez-le célébrer la première victoire populaire», a écrit l'homme politique de 62 ans sur Twitter.

Avec 11,2 millions de voix en sa faveur, le sénateur a devancé de près de 700 000 voix son adversaire, l’homme d’affaires Rodolfo Hernandez. 

Mais qui est Gustavo Petro?  

Gustavo Petro a beaucoup d'expérience politique derrière la cravate. Issu de la classe moyenne colombienne, celui qui a été éduqué par des prêtres a été membre de la guérilla, avant de devenir député, sénateur et maire de la capitale, Bogota.

C'était la troisième fois que le président élu se présentait à une élection présidentielle. 

AFP

Malgré son passé de guérillero, le nouveau chef d’État affirme, dans ses mémoires intitulées Une vie, plusieurs vies, n’avoir jamais eu la «vocation militaire». Il avait plutôt le désir de faire la révolution, écrit-il. Petro se considère toujours comme un «révolutionnaire», bien qu'il se décrive davantage comme un «progressiste» que comme un «gauchiste».

Quels défis l’attendent?  

L'élection s'est déroulée dans un contexte de crise profonde en Colombie, après la pandémie, une sévère récession, des manifestations antigouvernementales durement réprimées et une aggravation de la violence des groupes armés dans les campagnes.

AFP

Tout le long de sa campagne électorale, le président élu s’est engagé à renforcer l’État, à réformer le système des retraites et l’impôt pour faire payer les plus riches et à éradiquer l’endémique corruption qui sévit dans le pays. 

La première mesure de son gouvernement sera d'ailleurs de suspendre l’exploration pétrolière et d’entamer au plus vite la transition énergétique.

AFP

Il aura fort à faire pour gouverner avec un Parlement divisé, puisque les conservateurs et les libéraux y sont fortement présents, bien que sa coalition du Pacte historique soit la première force, selon un consultant de Colombia Risk Analysis.

Ce dernier assure que Petro devra aussi surmonter les réticences au sein de l’armée, dont il devient le chef suprême, et faire face à la pression inflationniste et à des institutions faibles et politisées.