Aux Maldives, une ville flottante pour faire face à la hausse du niveau de la mer | 24 heures
/bref

Aux Maldives, une ville flottante pour faire face à la hausse du niveau de la mer

Image principale de l'article Aux Maldives, une ville flottante verra le jour
waterstudio.nl

Il n'y a pas que les flamants roses et les licornes gonflables qui flottent. Aux Maldives, un groupe d’architectes a élaboré la toute première ville flottante au monde pour faire face à la hausse du niveau de la mer qui devrait survenir d’ici la fin du siècle.

• À lire aussi: Des marqueurs clés du changement climatique ont battu de nouveaux records en 2021, selon l’ONU

• À lire aussi: Show Your Stripes: le réchauffement climatique en une image

Le projet est une collaboration entre le gouvernement des Maldives et la firme de développement néerlandaise Dutch Docklands.

Une fois la ville construite, quelque 20 000 personnes pourront y emménager. Elle sera située à 10 minutes en bateau de la capitale, Malé. 

waterstudio.nl

Cette ville sera composée de 5000 unités flottantes aux couleurs de l’arc-en-ciel sur lesquelles des maisons, des restaurants, des écoles et des commerces seront construits. Des canaux relieront chacune des parties. 

Les premiers logements devraient être dévoilés prochainement et les premiers habitants pourront y emménager dès 2024. La ville flottante devrait être terminée d’ici 2027. 

Et comment ça se peut, une ville flottante?  

Chacune des unités modulaires est construite dans un chantier naval. Une fois achevées, elles seront remorquées par bateau. Pour éviter qu'elles ne partent à la dérive après avoir été livrées, les unités seront fixées à une grande coque sous-marine.

waterstudio.nl

La ville pourra s'adapter au niveau des eaux grâce à des échasses télescopiques en acier. 

Que ceux et celles qui ont le mal de mer soient rassurés: les récifs coralliens qui entoureront la future ville contribueront à arrêter les vagues et à stabiliser la construction. 

waterstudio.nl

Les futurs citoyens auront accès à de l’électricité générée par l'énergie solaire. La ville sera également équipée d'un système de traitement des eaux usées, qui seront réutilisées comme fumier. 

Pour la climatisation — parce qu’il fait en moyenne 30 degrés Celsius à l’année en cet endroit —, la ville utilisera le refroidissement en eau profonde. 

Un pays «en voie de disparition»  

La République des Maldives est formée de 1190 îles, dont 199 sont habitées par environ un demi-million d’habitants.

Selon les données les plus récentes de l’Organisation des Nations unies (ONU), plus de 80% de la superficie de cet archipel asiatique se situe à moins d’un mètre au-dessus du niveau de la mer.

Or, d’ici 2100, les changements climatiques feront augmenter jusqu'à 1 mètre le niveau des eaux, ce qui pourrait entraîner la disparition des Maldives. 

Cette ville hors du commun est un «nouvel espoir», soutient Koen Olthuis, fondateur de la firme d’architecture néerlandaise Waterstudios, qui en a élaboré les plans. 

«[Les Maldiviens] passeront de réfugiés climatiques à innovateurs climatiques», a-t-il déclaré à CNN.

Waterstudios a conçu et réalisé plus de 300 maisons flottantes, bureaux, écoles et centres hospitaliers aux quatre coins de la planète.