Fête nationale : puiser la fierté dans l'ouverture d'esprit | 24 heures
/panorama

Fête nationale : puiser la fierté dans l'ouverture d'esprit

Image principale de l'article Puiser la fierté dans l'ouverture d'esprit
Joël Lemay / Agence QMI

La chanteuse Roxane Bruneau est la tête d’affiche d’une campagne publicitaire de Tim Hortons qui vise à souligner la Fête nationale. Dans celle-ci, elle rencontre des gens de partout à travers le Québec qui lui disent notamment qu’ils sont fiers d’être Québécois puisqu’ici, tout le monde s’affiche tel qu’il est – un message qui résonne encore plus fort en plein Mois de la fierté LGBTQ+.

On en a profité pour lui poser quelques questions sur sa perception de l’ouverture d’esprit dans la Belle Province.  

En ce mois de la Fierté, trouves-tu qu’on est plus ouvert aujourd’hui qu’il y a 20 ans?

C’est sûr que oui. Mais est-ce qu’il y a place à l’amélioration? Absolument. Je ne sais pour quelle raison, mon coming out a toujours été facile, mais je ne peux pas dire que c’est le cas de tout le monde.  

Je suis des personnes arabes sur Instagram qui sont gais et qui font des stories et qui se font agresser dans les rues. Je pense même à ce styliste qui s’était fait attaquer dans le métro. Malheureusement, il y aura toujours des gens qui veulent faire reculer la cause. On n’a pas fini d’évoluer et on ne finira jamais d’évoluer. 

• À lire aussi: Arabe, musulman et gai, NabilQueen brave les préjugés grâce à son humour

Tu animes, tu chantes, tu es humoriste, tu joues dans une pub... trouves-tu que la communauté LGBTQ+ est enfin bien représentée dans l’espace public?

Les Rita Baga et les Mona Grenoble de ce monde, qui font des shows, qui sont volubiles, ça donne une belle visibilité. Je considère que je suis une privilégiée dans la vie, mais on est encore peu dans le paysage artistique.  

Je suis vraiment consciente que ma face dans une pub de Tim Hortons qui rejoint bien du monde, c’est très nice, mais ça n’arrange pas tout. Mais je suis tellement chanceuse de pouvoir le vivre.  

• À lire aussi: Rita Baga répond à Sophie Durocher, qui affirme ne pas avoir d’intérêt pour les drags

Tu es suivie par plus de 200 000 abonnés sur Instagram, es-tu consciente d’être un modèle pour les jeunes?

Oh mon Dieu! Honnêtement, je suis tellement touchée. Ça me fait réfléchir d’être un modèle pour les jeunes. Ce sont des personnes de 7 à 77 ans. C’est drôle parce que j’ai accordé une entrevue à une mère qui disait que ses enfants me suivaient sur les réseaux sociaux et qu’elle trouvait que j’étais un beau modèle.  

Je crois que c’est grâce à mon sens de l’humour. Je ne me prends pas au sérieux et ça fait partie de ma personnalité. Je suis simplement moi.  

• À lire aussi: Allergies ou COVID-19: voici ce qu'il faut savoir pour démêler le tout

Quels sont tes plus beaux souvenirs de la Fête nationale?

J’adore les feux d’artifice! Lorsque Tim m’a approchée, je leur ai même demandé s’il y allait y avoir des feux d’artifice dans la pub.  

À Montréal, c’est sûr que de performer devant une foule pour la St-Jean, c’est vraiment spécial. Je serai d’ailleurs en concert encore cette année. J’ai vraiment hâte!  

Roxane Bruneau sera au grand spectacle de la Fête nationale à Montréal le 23 juin à 21h sur la place des Festivals.

À VOIR AUSSI 

s