Anxiété de séparation: Billie Eilish a dormi avec ses parents jusqu’à 11 ans | 24 heures
/bref

Anxiété de séparation: Billie Eilish a dormi avec ses parents jusqu’à 11 ans

Image principale de l'article Billie Eilish dormait avec ses parents à 11 ans
Photo : Getty Images

Billie Eilish a dormi dans le même lit que ses parents jusqu’à l’âge de onze ans, parce qu’elle souffrait d’anxiété de séparation.

 • À lire aussi: Décès de Karim Ouellet: aider un proche qui s’isole, c’est parfois impossible

• À lire aussi: Une jeune Sherbrookoise combat son anxiété sociale sur TikTok

«Je ne pouvais pas m’éloigner de mes parents, a confié la chanteuse de 20 ans en entrevue avec le Sunday Times Magazine. J’étais inquiète de ce qui allait leur arriver [et] de ce qui allait m’arriver. J’avais peur d’être oubliée.»

Les rares fois où elle dormait seule, l’artiste à qui l’on doit les chansons bad guy et Happier Than Ever appelait ses parents en hurlant. Elle avait peur du noir et s’imaginait que des scorpions rampaient sur le sol de sa chambre, a-t-elle raconté. 

C’est quoi, au juste, l’anxiété de séparation?  

L’anxiété de séparation est une «forte peur qu’éprouve l’enfant d’être séparé de ses parents», nous apprend le site Naître et Grandir. Cette anxiété peut se manifester à divers moments dans la vie de l’enfant, comme à l’entrée de la garderie ou lors de la première journée à l’école. 

Cette anxiété se fait généralement ressentir pour quelques jours, voire quelques semaines. Elle peut toutefois perdurer.

Il s’agit d’un trouble fréquent chez les enfants de moins de 12 ans – autant chez les garçons que chez les filles. Il est aussi possible qu’elle se développe à l’âge adulte. 

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

 L’anxiété de séparation peut être provoquée par différentes choses, comme un événement difficile ou traumatisant, des facteurs génétiques ou environnementaux, le tempérament de l’enfant. 

L’organisme Anxiété Canada mentionne pour sa part que le trouble d’anxiété de séparation «peut réellement interférer» avec les activités normales d’un enfant ou d’un adolescent. «Il peut s’isoler de ses pairs et avoir de la difficulté à développer et à entretenir des amitiés», peut-on lire.

Si le trouble persiste, il est conseillé de consulter un professionnel, comme un médecin, un pédopsychiatre, un psychologue ou un neuropsychologue.