Attention aux punaises de lit: des conseils d’exterminateurs pour votre déménagement | 24 heures
/bref

Attention aux punaises de lit: des conseils d’exterminateurs pour votre déménagement

Image principale de l'article Punaises de lit: des conseils pour éviter le pire
Photo d'archives

La saison des déménagements est aussi celle des punaises de lit. Mais pas de panique: des exterminateurs nous expliquent quoi faire avant, pendant et après le grand jour pour éviter que le déménagement vire au cauchemar.

• À lire aussi: Notre guide ultime pour ne rien oublier au moment de votre déménagement

Avant le déménagement

Inspectez bien vos meubles et votre logement

D’abord, contrairement à une croyance populaire tenace, il faut savoir que les punaises de lit ne se tiennent pas que dans les milieux insalubres, insiste Nathaniel Leavey, propriétaire des Entreprises Maheu, spécialisées en gestion parasitaire. 

«Partout où il y a de l’humain, il y a des punaises. Il y en a dans les quartiers plus riches, comme dans les plus populaires. C’est un problème mondial qui touche particulièrement les grandes villes, mais on en trouve aussi en campagne», souligne-t-il. 

Avant de quitter votre logement, la première chose à faire est donc d’inspecter vos meubles à la recherche de signes de la présence de ces insectes piqueurs, comme des petites taches noires, ou encore des insectes morts ou vivants. 

«Il faut particulièrement inspecter les meubles des chambres à coucher, comme le matelas, le sommier, la tête de lit et les tables de chevet, puisque les punaises se nourrissent de notre sang pendant que nous dormons, c’est donc là qu’on en retrouve le plus. Il faut vérifier aussi les canapés et les chaises de votre logement», souligne Nathaniel Leavey. 

Les punaises ne mesurent que 4 à 7 mm, elles fuient la lumière et aiment les endroits étroits: elles risquent donc de se cacher dans les coutures ou entre les différentes parties d’un meuble. 

D’ailleurs, «une personne sur trois n’a pas d’infection cutanée en raison des piqûres, donc certaines personnes en déménagent sans même le savoir», souligne Alexis Laberge, propriétaire de l’entreprise de gestion parasitaire Alextermination. Pour son entreprise, les semaines suivant le 1er juillet sont d'ailleurs les plus achalandées de l'année. 

Faites preuve de transparence

Si vous apercevez des traces de punaises, il faut en aviser le propriétaire de votre logement. Il pourra entreprendre des démarches et prévenir les prochains locataires, conseille Nathaniel Leavey. 

La compagnie de déménagement ou de location de camions avec laquelle vous faites affaire devrait aussi en être avisée, sans quoi votre déménagement pourrait être annulé le jour même. 

Certaines compagnies offrent un service de désinfection d’urgence en 24 à 48 h par l'intermédiaire d'un sous-traitant. Il vous faudra compter quelques centaines de dollars de plus pour votre déménagement. 

Pendant le déménagement

Inspectez et désinfectez bien le camion

«La première chose à faire en prenant possession du camion, c’est de bien l’inspecter. Malgré les efforts des compagnies de déménagement, les camions sont un vecteur important de transmission des punaises», indique Nathaniel Leavey. 

Si vous voyez des punaises, avisez la compagnie propriétaire du camion et informez-vous sur leur politique.

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

 

Même si vous n’en apercevez pas, avant de commencer à charger vos meubles, il est aussi possible de les traiter préventivement avec des produits spécialisés, poursuit-il.

«Ces produits sont plus puissants et fonctionnent mieux que les produits que l’on retrouve en quincaillerie. Il est possible d’en acheter auprès des compagnies d’extermination.»

• À lire aussi: Des bénévoles recherchés pour déménager les femmes violentées

Emballez bien votre linge et vos meubles

Le jour du déménagement, vous devriez placer votre linge dans des sacs hermétiques ou encore dans des sacs de poubelle. Placez aussi votre matelas et vos oreillers dans des housses de plastique. 

Après le déménagement

Attendez avant de défaire vos boîtes

Une fois rendu dans votre nouveau logement, inspectez les lieux, particulièrement les chambres à coucher. Attardez-vous aux moulures du bas des murs, aux plinthes électriques, aux cadres des fenêtres et au plancher, conseille Nathaniel Leavey. 

stock.adobe.com

«Quand on vient juste d’aménager, les punaises sont déstabilisées. Elles n’ont pas encore compris nos habitudes. Donc, c’est possible qu’elles se cachent moins loin et se promènent au sol. Pour les endroits plus difficiles d’accès, vous pouvez essayer de les déloger en y envoyant de l’air à l’aide de canettes d’air comprimé, comme celles qu’on utilise pour nettoyer les claviers d’ordinateurs», dit-il.

• À lire aussi: 5 choses à savoir sur les tiques et la maladie de Lyme en prévision de l'été

• À lire aussi: Vous avez été piqué par une tique? Voici tout ce qu'il faut faire pour éviter la maladie de Lyme

N'essayez pas de faire un traitement vous-même

«Santé Canada recommande d’engager un exterminateur parce que des produits chimiques puissants sont nécessaires. Beaucoup de gens s’intoxiquent en essayant de le faire eux-mêmes. En plus, si c’est mal fait, on risque d’étaler le problème, parce que les punaises vont éviter les endroits traités», avise Nathaniel Leavey.

D’ailleurs, ne vous étonnez pas: il est fort probable que plus d’un traitement soit nécessaire pour venir à bout de l’infestation, car le premier traitement ne se débarrassera pas des œufs, qui prennent entre 10 et 14 jours à éclore. 

«Même en faisant le meilleur traitement, c’est souvent impossible d’atteindre les œufs, parce qu’ils sont dans des endroits difficiles d’accès. Si on fait les traitements à une semaine d’intervalle, c’est fort possible que les œufs n’aient pas encore éclos. Il faut donc attendre 21 jours pour s’assurer de les exterminer», explique-t-il.

Des trucs maison

Finalement, il existe des trucs pour limiter les dégâts dans vos effets personnels, dit Alexis Laberge.  

«Un excellent truc gratuit, c’est de mettre vos biens dans un endroit très chaud, comme une voiture au soleil en temps de canicule. Si vous n’avez pas de voiture, l’aspirateur fait très bien l’affaire», conseille-t-il. Cette dernière option vous demandera toutefois beaucoup de temps et de patience. 

Photo d'archives, AGENCE QMI

«Il faut vraiment prendre son temps et passer plusieurs fois dans les moindres recoins, ce n’est pas de passer rapidement l’aspirateur. Ça devrait prendre plusieurs heures. C’est important, parce qu’avec les punaises, si on en manque seulement une, elles vont être de retour en trois semaines», prévient l’expert. 

Il rappelle aussi que, pour le linge, le fameux cycle laveuse-sécheuse à répétition est efficace pour ceux qui y ont accès. 

Une vidéo qui pourrait vous intéresser: 

s