Saoul, un Japonais perd une clé USB avec les données personnelles de 500 000 personnes | 24 heures
/bref

Saoul, un Japonais perd une clé USB avec les données personnelles de 500 000 personnes

Image principale de l'article Saoul, il perd les données de 500 000 personnes
PROMA - stock.adobe.com

Ce qui devait être une simple soirée arrosée s’est transformé en véritable cauchemar pour un Japonais qui a perdu une clé USB contenant les informations personnelles d’une ville au grand complet.  

• À lire aussi: Une Japonaise qui vit en Belgique élue mairesse d’une ville à 9300 km de chez elle

• À lire aussi: Oubliez Tinder: une ville au Japon ramène les bonnes vieilles lettres d'amour pour booster les naissances

• À lire aussi: Les femmes japonaises auront accès à la pilule abortive... avec l’accord du conjoint

Avant d’aller prendre un verre dans un restaurant d’Amagasaki, dans la préfecture d’Osaka, jeudi dernier, l’informaticien de métier a caché la clé USB dans son sac. 

Après des heures à picoler, l’homme en question s’est endormi dans la rue. À son réveil, le sac dans lequel il avait laissé la clé USB avait disparu. Cette fameuse clé contenait des données personnelles des quelque 465 000 habitants d’Amagasaki, notamment leur date de naissance, leur adresse, leurs numéros de compte bancaire et des détails fiscaux, selon des médias locaux.

Pas pour mal faire

L’entreprise pour laquelle travaillait le picoleur, BIPROGY, avait été mandatée par le gouvernement local pour faire la liste des citoyens de la ville ayant droit à des exemptions fiscales. 

«Nous présentons nos plus sincères excuses aux habitants d’Amagasaki pour le désagrément causé par la perte d’informations importantes qui nous ont été confiées», a déclaré la société. 

• À lire aussi: Quatre hommes d'âge mûr deviennent des stars de TikTok au Japon

Selon les informations, l’employé de BIPROGY aurait copié les données des citoyens sur une clé USB pour continuer son travail à son bureau personnel. 

L’informaticien a finalement retrouvé son sac − et la clé USB − le lendemain, tout près d’un immeuble devant lequel il serait passé. La ville enquête actuellement pour savoir si des données ont été compromises.

Cybersécurité – Erreur 404

Oui, le Japon est reconnu pour ses avancées impressionnantes en technologie, mais, en matière de cybersécurité, il peut faire mieux. 

L’an dernier, plus de cinq millions de Japonais se sont fait voler leurs données personnelles, selon une enquête menée par Tokyo Shoko Research, qui recueille des informations sur les entreprises japonaises. 

De ce nombre, près de la moitié des vols étaient attribuables à des virus informatiques ou à un accès non autorisé.

Avec les informations de Vice et de NHK