Une fusée inconnue a frappé la Lune et a formé 2 cratères | 24 heures
/bref

Une fusée inconnue a frappé la Lune et a formé 2 cratères

s

L’impact d’une fusée mystérieuse qui a percuté la Lune il y a plus de trois mois a finalement été retrouvé par des astronomes.

• À lire aussi: Le robot Perseverance a (déjà) trouvé des déchets sur Mars

• À lire aussi: Une mystérieuse spirale lumineuse aperçue dans le ciel de la Nouvelle-Zélande

Dès le début de 2022, les experts savaient que cette fusée allait s’écraser sur la Lune le 4 mars. Ils avaient calculé que l’impact devait se produire dans un cratère nommé Hertzsprung, qui fait 570 kilomètres de large. 

Ils ont eu raison: les chercheurs de la mission Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) de la NASA ont annoncé le 23 juin dernier avoir repéré deux cratères, un fait très rare.   

Un fait environ 59 pieds (18 mètres) de large alors que l’autre fait environ 52 pieds (16 m) de diamètre, rapporte le site spécialisé Space.com.

PHOTO NASA

«Le double cratère était inattendu et peut indiquer que le corps de la fusée avait de grandes masses à chaque extrémité», a écrit Mark Robinson de l'Arizona State University, le chercheur principal de la Lunar Reconnaissance Orbiter Camera (LROC).

L’origine de la fusée demeure mystérieuse. Selon les premières spéculations, il s'agirait probablement de l'étage supérieur de la fusée SpaceX Falcon 9 qui a lancé la mission Deep Space Climate Observatory (DSCOVR) pour la NASA et la National Oceanic and Atmospheric Administration des États-Unis en février 2015.

D'autres observations et calculs ont changé cette hypothèse, amenant de nombreux scientifiques à conclure que le corps de la fusée faisait probablement partie du propulseur Longue Marche 3 qui a lancé la mission chinoise Chang'e 5T1 autour de la Lune en octobre 2014. La Chine a démenti cette affirmation.

Ces quatre images montrent des cratères formés par les impacts des étages supérieurs des fusées Apollo SIV-B: le diamètre des cratères varie de 35 à 40 mètres dans la plus grande dimension.

PHOTO NASA

Ces quatre images montrent des cratères formés par les impacts des étages supérieurs des fusées Apollo SIV-B: le diamètre des cratères varie de 35 à 40 mètres dans la plus grande dimension.

Des corps de fusées se sont déjà écrasés sur la surface lunaire; par exemple, la NASA a dirigé plusieurs fois les troisièmes étages des fusées Saturn V vers la Lune au cours du programme Apollo. 

Mais il s'agissait d'impacts intentionnels. L’impact du 4 mars est le premier impact non intentionnel d’origine humaine à frapper notre satellite.