Une maison incendiée à vendre pour 500 000$ à Montréal | 24 heures
/portemonnaie

Une maison incendiée à vendre pour 500 000$ à Montréal

Image principale de l'article Maison incendiée à vendre pour 500 000$ à Montréal
Photo Courtoisie Engel & Völkers

Signe que le marché immobilier n’est pas encore entré dans sa phase d’accalmie: une maison incendiée est à vendre pour la somme de 499 000$. 

• À lire aussi: L’immobilier se calme enfin et ça annonce la fin de la surenchère

• À lire aussi: Le REM fait grimper le prix des maisons près des futures stations

L’important incendie est survenu au moment même où le propriétaire allait signer le contrat par lequel il l'aurait vendue pour 799 000$, en mai dernier. Le prix de sa maison maintenant calcinée a été revu à la baisse à 499 000$. 

Photo Courtoisie Engel & Völkers

La propriété de neuf pièces, située dans l’arrondissement du Sud-Ouest, comprend entre autres deux chambres et une piscine creusée. Des photos prises dans la cour arrière montrent qu’elle est désormais inhabitable: les flammes ont ravagé l’intérieur de l’immeuble et noirci les murs de toutes les pièces. 

«Aucune offre» pour le moment 

«On a affiché [la propriété] à ce prix parce que le vendeur pensait pouvoir obtenir cette somme en se basant sur l’avis de ses voisins», indique Sandro Marzitelli, le courtier immobilier qui s’occupe de la vente de la maison, en entrevue avec le 24 heures.  

Le courtier immobilier estime toutefois que la maison se vendra difficilement à ce prix, en raison des travaux nécessaires pour la démolition et la reconstruction de l’immeuble. 

Photo Courtoisie Engel & Völkers

M. Marzitelli indique n’avoir reçu «aucune offre» pour le moment. Il n’a pas précisé à quel prix la propriété devrait être affichée pour que l'on espère la vendre. 

«Il est impossible d'entrer dans la propriété de façon sécuritaire. Visite impossible», peut-on lire dans la fiche de la propriété

• À lire aussi: Surchauffe immobilière? Une maison à vendre pour 795 000$ aux Îles-de-la-Madeleine sème l'émoi

Selon le rôle foncier, le terrain est évalué 101 500$ et l’immeuble à 417 200$, évidemment avant le feu. Construite en 1900, la demeure de 1400 pieds carrés avait été rénovée avant l’incendie.