Grossesses non désirées: une sénatrice de l'Ohio veut faire payer les responsables | 24 heures
/bref

Grossesses non désirées: une sénatrice de l'Ohio veut faire payer les responsables

Est-ce qu’un homme qui cause une grossesse indésirée pourrait être visé par une poursuite en Ohio? C’est ce que propose un projet de loi qui vient d’être présenté, mais qui n’a pas beaucoup de chances d’être adopté.

• À lire aussi: Prendre la voiture enceinte, ça compte comme du covoiturage aux États-Unis?

Depuis l’annulation de l’arrêt Roe contre Wade, qui protégeait le droit à l’avortement aux États-Unis, plusieurs histoires déchirantes circulent. 

L’une des plus tristes: l’histoire d’une fillette de 10 ans de l’Ohio, victime d'un viol, qui s’est vu refuser un avortement dans son État et qui a dû aller en Indiana pour en obtenir un.

Touchée par l’histoire, la sénatrice démocrate Tina Maharath a présenté un projet de loi qui permettrait à une personne qui tombe enceinte de poursuivre au civil la personne avec qui la relation sexuelle a eu lieu – même si tout le monde était consentant, rapporte la chaîne publique WOSU. 

En Ohio, il est maintenant impossible de se faire avorter lorsque le cœur du bébé est audible, ce qui peut arrive autour de six semaines de grossesse. 

«À six semaines [de grossesse], plusieurs personnes ne savent pas qu’elles sont enceintes, surtout quand elles ont 10 ans. Et à 10 ans, tu ne sais pas grand-chose à propos de tes droits reproductifs», a affirmé la sénatrice, toujours selon WOSU.

• À lire aussi: Ce qu'il faut savoir sur la vasectomie, une procédure qui gagne en popularité

La loi qu’elle propose permettrait à la cour d’ordonner à la personne qui a mis l’autre enceinte de lui payer 5000$, en plus des frais de cour et d’avocat.  

Selon l’analyse de WOSU, le projet de loi a peu de chance d’être accepté par le Sénat de l’Ohio.

À VOIR AUSSI

s